Confinement : Jean-Luc Mélenchon demande la suspension temporaire des loyers

Mélenchon vut une suspension des loyers
Politique

CONFINEMENT - Jean-Luc Mélenchon était l'invité ce dimanche du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. Pour aider les Français à supporter les conséquences de l'épidémie de coronavirus, le chef de file des députés la France insoumise à l'Assemblée a demandé la suspension des loyers pour tous les locataires.

Comment aider les Français dont les revenus ont baissé en raison de l'absence d'activité nécessitée par le confinement ? Pour Jean-Luc Mélenchon, invité ce dimanche du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, la réponse pourrait être à trouver du côté du coût du logement. 

"J'ai entendu par exemple que les loyers des très petites entreprises seraient suspendus, et les individus en particulier ?", a-t-il lancé. "Pour le commun des mortels, c'est 30% des dépenses de la famille, je demande donc la suspension des loyers", a-t-il poursuivi insistant pour sa mise en oeuvre sur le fait qu'"il fallait évidemment qu'il y ait une déclaration qui soit faite de cette affaire". 

"A la fin, soit on rattrapera par une dette échelonnée comme la loi le permet sur trois ans, soit c'est l'Etat qui prendra en charge", a-t-il précisé.

Lire aussi

Il y a des garanties qui existent déjà ; il y a un système d'assurances.- Jean-Luc Mélenchon

Toute l'info sur

Le Grand Jury

"Mais que dire aux propriétaires qui ont besoin des loyers que leur rapporte leur logement, y compris pour vivre, comme pour certaines personnes âgées ? Comment comble-t-on ces revenus ?", le questionne Adrien Gindre, le chef du service politique de TF1. "Ce n'est pas une difficulté", a-t-il balayé. "Il y a des garanties qui existent déjà ; il y a un système d'assurances", a scandé Jean-Luc Mélenchon.

"Pour ma part, je propose pour l'avenir qu'il y ait une mise au pot commun. J'ai déposé une proposition de loi en ce sens à l'Assemblée il y a déjà quelque temps, donc j'entends très bien qu'il y a un certain nombre de personnes pour qui le loyer est un revenu indispensable pour leur propre vie. Et bien ceux-là, ils le déclarent, et à ce moment-là c'est une garantie collective qui fonctionne. L'Etat peut (le) prendre en charge", a-t-il conclu.

En vidéo

Le Grand Jury avec Jean-Luc Mélenchon : le replay intégral

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent