Réforme des retraites : "Si chacun fait un pas, un accord est possible", estime Jean-Pierre Raffarin

Réforme des retraites : "Si chacun fait un pas, un accord est possible", estime Jean-Pierre Raffarin
Politique

GRÈVE - Invité de LCI ce jeudi matin, l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a longuement abordé la contestation autour de la réforme des retraites. S'il comprend la mobilisation massive, l'ancien chef du gouvernement a tenu à condamner toute violence.

Ce jeudi 5 décembre, en ce jour de grève de grande ampleur, l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin était l'invité politique d'Élizabeth Martichoux dans la matinale de LCI. L'ancien chef du gouvernement est revenu sur cette mobilisation : "Nous avons une République, des institutions, et si nous voulons faire une réforme, nous avons une Assemblée nationale qui aura à discuter de cette réforme, nous avons des procédures."

Jean-Pierre Raffarin a également expliqué comprendre la mobilisation mais a martelé que la violence n'était pas la solution, faisant notamment le parallèle avec la réforme des retraites de 2003 : "La protestation dans la République est légitime, la violence n’est pas légitime dans la République. Aujourd’hui, à chaque mouvement de protestation, il y a des risques de violences. En 2003, nous avions des contestations puissantes, on allongeait la durée de cotisation des fonctionnaires, c’était une réforme difficile. Dans ce contexte, nous avions des contestations puissantes mais pas de violences verbales, physiques et sur les réseaux sociaux."

Lire aussi

Un gouvernement ne souhaite jamais la grève.- Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre.

Pour Raffarin, le gouvernement "devra mettre sur la table prochainement sa proposition." "Aujourd’hui, nous avons des principes, nous sommes sur une grande réforme systémique, qui se veut plus juste, et nous avons des mesures pour financer le système, qui est dans une impasse. Un gouvernement ne souhaite jamais la grève. La grève, quand c’est une contestation, ce n’est pas quelque chose d’insurmontable pour un gouvernement, quand ça devient un blocage, cela fragilise le pays" a-t-il ajouté.

Toute l'info sur

La réforme des retraites d'Emmanuel Macron

Lire aussi

"Le gouvernement devra, à un moment, réunir un certain nombre de partenaires sociaux, et si possible présenter un accord. (…) Si chacun est prêt à faire un pas, je pense qu’un accord est possible. Ce gouvernement-là, ce quinquennat-là doit apporter sa contribution à la réforme des retraites" a estimé l'ancien Premier ministre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Quels sont les 54 départements soumis au couvre-feu ?

Des caricatures de "Charlie Hebdo" projetées à Toulouse et à Montpellier

EN DIRECT - Covid-19 : l'instauration du couvre-feu validée par le Conseil d'Etat

EN DIRECT - Présidentielle américaine : revivez la dernière confrontation entre Donald Trump et Joe Biden

EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : le père à l'origine de la mobilisation en détention provisoire

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent