Guillaume Pepy : "Si la SNCF ne bouge pas son cadre, elle va régresser. Il faut se réinventer"

Guillaume Pepy : "Si la SNCF ne bouge pas son cadre, elle va régresser. Il faut se réinventer"
Politique

Guillaume Pepy, président de la SNCF, était l'invité de David Pujadas, ce jeudi 8 mars 2018.

Toute l'info sur

24H Pujadas

Ce jeudi 8 mars 2018, Guillaume Pepy, président de la SNCF, est intervenu sur notre antenne pour parler de ce qui pourrait être le plus gros conflit de ce début de quinquennat. La réforme annoncée de la SNCF sera-t-elle enclenchée dans de bonnes conditions ? De quelle manière les syndicats vont-ils réagir ? La grève est-elle évitable ? "Le statu quo pour une entreprise comme la nôtre, c'est mortel", a réagi l'actuel patron de la SNCF, face à l'annonce du "big bang" ferroviaire. Et d'ajouter, "si la SNCF ne bouge pas son cadre, elle va régresser. Il faut se réinventer". Quant à une possible mobilisation sociale d'envergure annoncée par les syndicats, il a souligné que "s'il doit y avoir une grève, notre travail c'est de tout faire pour l'éviter".

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Covid-19 : une deuxième vague "pire que la première" ?

Passage à l'heure d'hiver : est-ce vraiment la dernière fois ?

EN DIRECT - Covid-19 : le bilan va "s'alourdir dans les prochains jours et semaines, quoi que nous fassions"

Débat Trump/Biden : "C’est incroyable de voir des visions aussi radicalement opposées s’exprimer aussi calmement"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent