Hausse de la CSG : le gouvernement va réétudier le cas de 100.000 retraités, annonce Edouard Philippe

Hausse de la CSG : le gouvernement va réétudier le cas de 100.000 retraités, annonce Edouard Philippe

DirectLCI
FISCALITE - Le Premier ministre a annoncé mardi matin sur BFMTV-RMC que le cas de 100.000 contribuables à faible revenu concernés par la hausse de la CSG serait réévalué dans la prochaine loi de finances. Des ménages retraités qui se situent juste au-dessus du seuil fixé.

Le gouvernement lâche du lest face à la colère des retraités. Jusqu'ici intraitable sur la question de la hausse de la CSG, une mesure phare du quinquennat visant à compenser la baisse de cotisation des actifs, l'exécutif va revoir sa copie à la marge.


Mardi matin sur BFMTV et RMC, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé une "correction" du dispositif pour près de 100.000 personnes, sur l'ensemble des 7.5 millions de personnes touchées par la hausse nette de la CSG sans compensation.


"Il y a 100.000 Français qui sont dans une zone interstitielle où, objectivement, ils voient l'augmentation de leur CSG alors que l'addition des niveaux de pension [du couple] les place juste au-dessus du seuil de référence. Pour ces 100.000 Français, il faudra corriger le dispositif dans la prochaine loi de finances."

En vidéo

Les retraités se mobilisent contre la hausse de la CSG

Zone grise

Selon le chef du gouvernement, ces 100.000 personnes se situent autour du seuil de revenu fiscal de référence fixé pour la hausse de la CSG à taux plein, à savoir 14.404 euros par an. 

En dessous de ce revenu fiscal de référence, les retraités ne verront aucune augmentation de leur CSG à taux réduit. Edouard Philippe a précisé que le revenu fiscal de référence tenait compte non seulement des pensions de retraite, mais aussi des revenus annexes, comme la location d'un logement dont on est propriétaire. En outre, c'est le revenu du couple qui est pris en compte dans ce calcul, ce qui fait qu'une pension très inférieure au seuil, additionnée à une autre pension très supérieure, peut faire basculer le couple parmi les contribuables touchés par la hausse de la CSG. 


Un mode de calcul qui avait manifestement échappé à de nombreux contribuables qui ont subi cette hausse depuis janvier, alors que leur pension reste modeste. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter