Hollande à la rencontre des Français : 5 vidéos insolites de son mi-mandat

Politique
FACE A FACE – Pour se "rapprocher des Français", François Hollande se rend sur TF1 jeudi pour un prime time. Avant cela, le président de la République a été confronté à de drôles de situations. Metronews revient sur cinq moments insolites.

Pour célébrer son mi-mandat, François Hollande se rendra sur TF1, jeudi, pour l'émission "En direct avec les Français". Si c'est une première télévisuelle pour lui, le président de la République a souvent été confronté directement à ses concitoyens depuis le début de son mandat. Et a dû faire face à quelques situations très insolites.

EN SAVOIR +
>>
Suivez en direct avec nous l'émission de François Hollande >> Y a-t-il du François Hollande en vous ?
>> Hollande sur TF1 jeudi : les secrets de l'émission

 

"Si j'ai autant de bisous durant le quinquennat, ça ira"
En juin 2012, avant sa chute de popularité, François Hollande rencontre des élèves de l'école maternelle et élémentaire de la commune de Dieudonne (Oise), comme le rapporte FTVinfo . Ravi d'entendre de la bouche d'une enfant : "Vous êtes beau", François Hollande lance aux caméras : "J'espère que ça a été enregistré parce que ça peut toujours servir." Il ajoute, quelques minutes plus tard : "Si j'ai autant de bisous durant le quinquennat, ça ira."

Sarkozy, "tu ne le verras plus"
En février 2013, François Hollande se rend au Salon de l'agriculture et entre de nombreux traits d'humour, il annonce la disparition (médiatique) de Nicolas Sarkozy. Alors qu'à un enfant, qui lui demandait "il est où Nicolas Sarkozy?", le chef d'Etat a répondu en souriant : "Tu ne le verras plus". Une réponse qui a suscité la polémique.

"Et ne vous mariez pas avec Valérie!"
En déplacement à Dijon en mars 2013, François Hollande a été interpellé à propos de sa compagne d'alors, Valérie Trierweiler. Et la demande fut insolite. "Et ne vous mariez pas avec Valérie ! On ne l'aime pas en France. On ne l'aime pas, voilà", a lancé sans détour une habitante au Président.

"Qu'est-ce que vous pensez faire pour des gens comme moi ?"
En août 2013, François Hollande se rend en Vendée et tombe nez à nez avec une chômeuse très en colère. "Ca fait un an et demi que je cherche un emploi et je n'ai jamais eu de réponse. Je suis obligée de revenir vivre chez mes parents. Je ne suis pas la seule dans ce cas-là. Qu'est-ce que vous pensez faire pour des gens comme moi ? Je ne suis pas toute seule dans ce cas-là. Pour l'instant il n'y a rien de concret".

"Monsieur le Président, on a un mot pour vous"
En visite à Angoulême en octobre dernier , François Hollande a été interpellé par une classe entière de lycéens. La raison : faire signer au Président un mot d'excuse pour sécher les cours. " Monsieur le Président, on a un mot pour vous. Je vous explique, nous sommes au lycée en face et nous voulions absolument venir vous voir", ont interpellé les jeunes cancres en montrant leur mot d'absence. Merci d’excuser l’absence de 1ères S SI, le motif étant l’accomplissement de leur devoir civique pour la visite de Monsieur le président de la République", a ainsi pu lire François Hollande avant de signer ce mot d'excuse.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter