Hollande au Kazakhstan : la photo qui embarrasse l’Elysée

 Hollande au Kazakhstan : la photo qui embarrasse l’Elysée

PHOTO – Lors de sa visite officielle au Kazakhstan, François Hollande s’est vu offrir, le temps d’une photo, une chapka traditionnelle en fourrure. Un cliché qui n’aurait pas dû filtrer et pour cause : elle est depuis vendredi soir la risée d’Internet.

C’est vrai qu’elle étonne, cette photographie de François Hollande en costume traditionnel kazakh, pelisse brodée et chapka assorties. Depuis qu’elle a fait son apparition sur le compte Instagram des services de la présidence du Kazakhstan, vendredi soir, la voilà star du web, véritable pain béni pour les détracteurs connectés du chef de l'État. Et avec elle, c’est la visite officielle du Président dans ce pays qui s’en trouve ridiculisée.

Pourtant ce cliché, depuis supprimé du compte Instagram , n’était pas censé filtrer. Selon France Info , le service de presse de l’Elysée serait furieux de cette publication. "François Hollande n’aurait pas pu échapper à la photo. C’est le photographe officiel du président Noursoultan Nazabaiev qui prend le cliché. Les services de presse français ont, semble-t-il, découvert la photo ce samedi matin. Officiellement, ils affirment que François Hollande ne pouvait échapper à la tradition, officieusement ils sont furieux, la photo est déjà ce matin la risée du web…"

En amont de la visite, les services kazakhs auraient demandé le tour de tête de François Hollande. Un élément qui a mis la puce à l’oreille de l’entourage du Président mais qui n’a pas été suffisant pour éviter le petit écart de communication, d’autant plus que les autres chefs d’Etat en visite n’ont pas eu droit au même honneur.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Météo : 28 départements en vigilance orange aux orages, le Rhône en vigilance canicule

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

EN DIRECT - Masque à l'école : il pourra être enlevé à la récréation mais pas dans les classes

Rappel de nombreux lots de glaces en raison d'un pesticide cancérogène

Disparition de Delphine Jubillar : Cédric Jubillar, sa mère et son beau-père en garde à vue

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.