Hollande : les musulmans "premières victimes du fanatisme"

Politique

Les musulmans sont dans le monde les "premières victimes du fanatisme, du fondamentalisme, de l'intolérance", a déclaré jeudi le président François Hollande, en ouvrant le forum "Renouveaux du monde arabe" à l'Institut du Monde arabe à Paris, une semaine après les attentats en France.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter