Hollande regrette que les "deux tiers de l'approvisionnement des cantines ne soient pas français"

DirectLCI
A l'issue de l'entrevue avec les représentants agricoles jeudi matin, Hollande a soulevé la question de l'approvisionnement des cantines en viande made in France. Privilégier la filière française à la filière étrangère, c'est le message qu'a voulu faire passer le président.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter