Hollande, Valls, Taubira, Fabius... où partent-ils en vacances ?

Politique

REPOS – Bretagne ou Bourgogne ? Crête ou Tunisie ? Metronews retrace le parcours estival des membres du gouvernement pour leurs vacances qui débuteront le 4 août prochain.

Il y a deux ans, les images le montrant durant 15 jours en short et polo à Bormes-les-Mimosas (Var) avaient marqué le point de départ de sa chute continue dans les sondages. Depuis, François Hollande ne plaisante pas avec le repos estival de ses ministres. Cette année, le gouvernement a la permission de prendre non pas 20 jours de repos comme en 2012, ni 16 comme en 2013, mais seulement 14 jours de congé. Et pas un de plus. Le dernier conseil des ministres aura en effet lieu le 4 août prochain et celui de la rentrée est fixé au 18 août. Le but : ne pas gâcher l'embellie du Président dans les sondages, qui gagne 2 points de popularité en juin selon notre baromètre OpinionWay.

Si la durée des congés est rétrécie, les consignes, elles, restent les mêmes. A Noël 2012, les vacances de Laurent Fabius à Zanzibar  ou celles d'Aurélie Filippetti à l'Ile Maurice avaient fait tache, contredisant l'image "studieuse" que Jean-Marc Ayrault voulait imposer à ses ministres. Depuis, le gouvernement doit donc éviter de partir à l'étranger, et être à moins de deux heures de Paris. "Une circulaire recense des consignes claires. Le plus important étant que chacun laisse à l'Elysée toutes ses coordonnées pour être joignable 24h sur 24", confie à metronews un conseiller ministériel. Dates de congés, adresses, téléphones et mails doivent ainsi être impérativement renseignées dans une fiche envoyée à l'Elysée. Les vacances, qui ne sont qu'une "option", ne manque pas de rappeler la présidence, doivent enfin être payées sur les deniers personnels de chaque ministre.

"La ministre de la Justice a une sorte de dérogation"

La destination de François Hollande, qui en 2013 s'était isolé dans la résidence de la Lanterne, près de Versailles, reste pour l'heure tenue secrète. De son côté Manuel Valls, qui avait multiplié les déplacements médiatiques pendant ses congés l'an dernier, pourrait à nouveau se rendre en Provence avec son épouse. Contactés par metronews, les membres du gouvernement semblent avoir bien compris le message. "Je vais partir environ deux semaines en Vendée et je compte faire une vraie coupure", confie la secrétaire d'Etat à la famille, Laurence Rossignol. Au menu : "romans, vélo et repos". La ministre s'empresse d'ajouter qu'elle n'oubliera pas de "rester joignable, et d'être, comme les autres, "réactive". Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement, a prévu de se rendre en Bretagne, comme son collège de la Défense Jean-Yves Le Drian. Najat Vallaud-Belkacem, ministre de la Jeunesse, ne change pas ses habitudes et ira rejoindre sa famille deux semaines dans les Landes. La ministre de la Santé, Marisol Touraine a, elle, choisi la Bourgogne comme destination estivale. "Elle ira aussi faire un saut à l'île d'Yeu dans sa famille", précise son cabinet, qui confie qu'elle "va principalement marcher, lire et regarder des séries télé comme The good Wife"

L'Hexagone ne fait toutefois pas carton plein. Comme chaque année, Christiane Taubira part se ressourcer en Guyane. "La ministre a une sorte de dérogation, comme tous les ans, pour retourner voir sa famille", nous explique l'un de ses collaborateurs. Le ministre de l'Education, Benoît Hamon, a quant à lui choisi la Crète, alors que Laurent Fabius partira en Tunisie. "Je pense qu'il faut montrer l'exemple, et en plus c'est un exemple agréable", avait indiqué le ministre des Affaires étrangères en avril dernier, évoquant la situation instable du pays. Enfin, si la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, et le ministre du Travail, François Rebsamen, ont pour principe de ne "rien dire sur la vie privée", Bernard Cazeneuve comme Ségolène Royal n'ont pas encore décidé où ils comptaient partir. "C'est encore un peu tôt, mais je ne manquerai pas de vous rappeler pour vous donner ma destination", s'amuse la ministre de l'Ecologie.

Lire et commenter