Hommage à Rémi Fraisse à l'Assemblée : Duflot accusée de récupération

Politique
POLITIQUE – L'ex-ministre écologiste a tenté d'imposer une minute de silence, mardi, à l'Assemblée nationale. A gauche comme à droite, son initiative passe mal.

Cécile Duflot a-t-elle tenté de récupérer la mort du jeune opposant au barrage de Sivens, Rémi Fraisse ? Aux yeux de plusieurs parlementaires la réponse est oui. Mardi l'ancienne ministre du Logement a profité d'une question au gouvernement pour imposer une minute de silence dans l’hémicycle de l'Assemblée nationale. Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone a été contraint d'interrompre l'hommage de l'écologiste, sous les applaudissements du groupe PS.

Coup de com', coup politique

"On se retrouve dans une situation où une députée donne le sentiment au fond de s’accaparer cette mort", réagit le député socialiste Christophe Caresche. Sur LCP, le parlementaire parisien estime que "cela met tout le monde mal à l’aise dans l’hémicycle", regrettant "une initiative à la fois déplacée et intempestive". Et d'asséner : "L’exploitation des morts n’a jamais fait partie de ma culture politique."

A droite aussi, la démarche de Cécile Duflot passe mal. "C'est un coup de communication, elle a voulu créer l'incident", assure le député UMP Eric Ciotti à la Chaîne parlementaire. Bertrand Pancher (UDI) parle sur Twitter "d'un coup politique d'EELV". Interrogé sur BFM-TV, Gérald Darmanin juge que c'est "à la fois hallucinant et pathétique". Pour le porte-parole de Nicolas Sarkozy, "Madame Duflot a fait de la politique politicienne, elle a utilisé manifestement la mort de quelqu'un pour faire son coup de communication. Si elle avait vraiment souhaité cette minute de silence, elle en aurait fait la demande au président de l'Assemblée nationale, qui a eu bien raison de lui rappeler quel était l'esprit" du palais Bourbon.

Toujours sur le réseau social, Gilbert Collard, le député du "Rassemblement bleu marine", préfère ironiser : "A l'Assemblée nationale, Duflot demande une minute de silence pour Fraisse. Refusée. Dommage tout est utile pour qu'ils se taisent".

EN SAVOIR + >> Mort de Rémi Fraisse : Duflot tente d'imposer une minute de silence à l'Assemblée

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter