Humour en politique : qui succèdera à Édouard Philippe en 2021 ?

Le lauréat du grand prix 2019, Edouard Philippe.

FLORILÈGE - La distinction, décernée par le Press Club, récompense les citations les plus drôles, y compris à leur insu. Six phrases ont été dévoilées par le jury, qui tranchera en fin d’année.

Depuis 19 ans, c’est l’occasion d’un panorama des meilleures punchlines. Le prix "Press club, humour et politique" distingue l’homme ou la femme politique auteur de "la phrase la plus hilarante de l’année, qu’il s’agisse indistinctement d’humour volontaire ou involontaire". Les membres du jury, composé de journalistes de presse écrite, radio, télévision ou agence, ont dévoilé leur première sélection 2021.

Trois membres du gouvernement figurent dans la liste. Il y a d’abord cette maxime de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot (Le Monde, 11 février) : "Comme disait mon grand-père, mieux vaut avoir des gens dans sa tente et qui pissent dehors, que l'inverse." Vient ensuite cette vérité énoncée par Jean Castex dans les pages du Figaro : "Moins nous alimentons les polémiques autoportées, mieux nous nous portons", constatait le Premier ministre le 22 février. Puis un efficace "On ne va pas s’interdire les plans à trois", lancé sur Radio J par Marlène Schiappa à propos d’un projet de loi pour lutter contre la polygamie.

Lire aussi

Les élus Les Républicains comptent également quelques représentants. C’est un thème d’actualité, la crise sanitaire, qui vaut sa présence au maire de Nice, Christian Estrosi. "Naturellement, on peut toujours dire que le confinement arrive trop tard, mais cela sera encore plus tard dans quinze jours", déclarait-il le 23 mars sur BFMTV. Mais certains se projettent déjà dans le futur, à l’image de Pierre Charon. "Je crois que la droite a un candidat naturel qui n'est pas candidat", affirmait le sénateur dans Marianne le 24 février à propos de l’élection présidentielle de 2022.

Enfin, la sélection compte un ancien président : François Hollande, qui s’exprimait le 6 mars sur la chaîne Twitch de Samuel Étienne, à propos des relations entre Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy. "C'est sans doute plus facile de consulter son lointain prédécesseur que son ancien employeur", relevait celui qui a renoncé à se représenter en 2016 tandis que son ancien ministre de l’Économie annonçait sa candidature.

D’autres sélections sont prévues en juin, septembre et novembre. Puis le jury, présidé par Olivier de Lagarde (France Info) désignera un successeur à Edouard Philippe. En 2019, à la question de savoir si tout remontait à Matignon, le Premier ministre répondait : "Non, seulement les emmerdes." Il est le dernier homme politique distingué, l’édition 2020 ayant été annulée en raison de la pandémie de Covid-19.

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique de Jean-Michel Aphatie

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Chaque matin Jean-Michel Aphatie reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter