Ian Brossat dénonce les "obsessions homophobes" de Marcel Campion et annonce porter plainte

Politique
CONTRE-ATTAQUE - Ian Brossat, porte-parole du Parti communiste français, a annoncé sur Twitter avoir l'intention de porter plainte contre le roi des forains Marcel Campion.

Ian Brossat riposte après les propos à caractère diffamatoires de Marcel Campion. Le roi des forains a une nouvelle fois créé la polémique en insultant l'adjoint d’Anne Hidalgo chargé du Logement, le qualifiant d'"escroc" et de "petit merdeux". "En plus, on peut pas dire qu’il est de la jaquette, puisqu’on n’a plus droit de le dire...", avait-il ajouté, lors d'une réunion publique filmée par des caméras. Le coup de trop pour Ian Brossat. Mardi 30 avril, il a annoncé vouloir porter plainte. "N'étant pas un paillasson sur lequel ce M. Campion essuie ses obsessions homophobes, j'ai décidé de porter plainte. Parce que là, ça commence à faire beaucoup..."


Contacté par le quotidien Le Monde, le porte-parole du Parti communiste français justifie son geste : "On aurait pu imaginer une certaine retenue à la suite de ses précédents dérapages. C’est au contraire un nouveau cap qui est franchi, après une longue série de propos indignes."

Ce n'est pas la première fois que Marcel Campion a des propos virulents à l'encontre d'Ian Brossat. Lors d'un débat sur le plateau de l'émission "Le Grand Soir" sur LCI, le 17 octobre dernier, il avait déclaré face au candidat tête de liste du PCF pour les européennes au sujet du VIH : "Vous êtes un petit gamin, vous ne connaissez rien. En 1994 je faisais des levées de fonds pour le Sidaction moi (...) je vous ai peut-être sauvé la vie à l'époque". 


Marcel Campion l'assure pourtant, il n'est pas homophobe. "Vous étiez pas né que je travaillais pour le Sidaction", avait-il asséné.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter