Il ne touche "que" 4000 euros par mois à cause de ses absences au Sénat : Gérard Collomb raillé sur Twitter

Il ne touche "que" 4000 euros par mois à cause de ses absences au Sénat : Gérard Collomb raillé sur Twitter
Politique
DirectLCI
CUMUL DES MANDATS - Gérard Collomb, le sénateur-maire de Lyon, est remonté contre le règlement intérieur du Sénat, qui l'a récemment sanctionné financièrement en raison de son absentéisme. Dans Le Point, il se plaint de ne plus toucher que "4000 euros par mois", "un vrai cauchemar". Des propos qui lui valent de nombreuses critiques sur Twitter.

Le nouveau règlement intérieur du Sénat est clair : il pénalise financièrement les parlementaires absentéistes. Et c’est justement pour son manque d’assiduité au travail en commission, aux questions d’actualité au gouvernement et lors des votes solennels que le maire PS de Lyon Gérard Collomb voit régulièrement ses indemnités parlementaires amputées de quelques milliers d’euros.


Une situation qui déplaît fortement au soutien d’Emmanuel Macron, comme le rapporte un article du Point : "Mes revenus sont plafonnés, je ne touche donc rien en tant que maire de Lyon et président de la métropole, je suis donc tombé à 4.000 euros par mois", s'y plaint l'élu socialiste, qui parle même "d’un vrai cauchemar". "C’est impossible de prévoir quels jours on doit être à Paris, car on ne sait pas d’une semaine sur l’autre quand se feront les votes solennels. Impossible dans ces conditions d’organiser un agenda", souligne-t-il également dans les colonnes de l'hebdomadaire.

Des sanctions récurrentes

Gérard Collomb a été sanctionné récemment pour un déplacement officiel en Algérie qui l’a empêché d’être présent à Paris durant une semaine. Il avait également été puni en janvier 2016 par le président du Sénat Gérard Larcher, aux côtés de 13 autres parlementaires.

Indignation sur Twitter

Sur Twitter, cette sortie du maire de Lyon a suscité moqueries et indignation. Certains mettent ses propos en parallèle avec ceux prononcés par Henri Guaino la semaine dernière sur LCI. Le député des Yvelines avait expliqué qu'en touchant 5.100 euros par mois, il ne pouvait rien mettre de côté.

En vidéo

LA QUESTION OFF DU 5 JANVIER 2017 : "Non, les députés ne sont pas bien payés" pour Henri Guaino

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter