"Il y a docteur Jean-Luc et mister Mélenchon" : Blanquer dénonce les propos "ignobles" du leader de LFI sur le CRIF

"Il y a docteur Jean-Luc et mister Mélenchon" : Blanquer dénonce les propos "ignobles" du leader de LFI sur le CRIF

POLÉMIQUE - Appelé à commenter les propos polémiques de Jean-Luc Mélenchon sur le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Jean-Michel Blanquer a déclaré qu'ils étaient "ignobles" et "scandaleux", dignes de ceux qu'a pu tenir Jean-Marie Le Pen.

Dans une note de blog commentant la défaite du travailliste Jeremy Corbyn, accusé pendant la campagne de manque de fermeté face à l'antisémitisme au sein de sa formation du Labour, Jean-Luc Mélenchon a écrit : "Retraite à points, Europe allemande et néolibérale, capitalisme vert, génuflexion devant les ukases arrogants des communautaristes du CRIF : c'est non." Des propos qui ont indigné le Conseil représentatif des institutions juives de France, même si l'entourage du chef de file de la France insoumise (LFI) a précisé à l'AFP qu'il voulait par ces mots dire qu'il ne se laisserait "pas influencer par des lobbys quels qu'ils soient, financiers ou communautaristes".

Lire aussi

Dans un communiqué publié samedi soir sur  Twitter, le CRIF a dénoncé des "propos inadmissibles et des déclarations qui "relèvent d'un amalgame aussi choquant que surprenant : quel lien existe-t-il entre le CRIF et les élections britanniques ?", note son président Francis Kalifat, en estimant que Jean-Luc Mélenchon "tombe dans une dérive complotiste qui en dit long sur l'évolution de sa pensée".

"Docteur Jean-Luc et mister Mélenchon"

Invité du Grand Jury LCI/RTL/Le Figaro ce dimanche, le ministre de l'Education nationale a, lui aussi, condamné les propos de Jena-Luc Mélenchon. "C'est quelque chose d’ignoble, c’est inacceptable", a-t-il déclaré à propos des écrits de Jean-Luc Mélenchon. A la question de savoir si l'insoumis était antisémite, il a ajouté : "Il est dans l’ambiguïté. Il dit des choses aussi scandaleuses que ce que disait Jean-Marie Le Pen à une certaine époque, et donc c’est toute la classe politique qui doit se scandaliser. Pour moi il y a docteur Jean-Luc et mister Mélenchon. Docteur Jean-Luc est républicain (…) et puis il y a mister Mélenchon, qui écrit ce genre de blog."

Sur Radio J, le secrétaire d'Etat à la Jeunesse Gabriel Attal s'est lui aussi scandalisé. Ces propos "sont gravissimes" parce qu'ils "laissent entendre qu'on pourrait imputer une défaire politique, celle de Jeremy Corbyn, à des réseaux juifs". Selon lui, "Jean-Luc Mélenchon doit s'expliquer" sur ces propos "inacceptables" car ils peuvent rappeler les "thèses infamantes" de l'antisémitisme des années 1930.

Dès samedi, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner avait critiqué sur Twitter des propos "choquants et inappropriés à notre débat républicain". "La haine et le complotisme se nourrissent de sous-entendus douteux et de préjugés nauséabonds. La République est toujours plus forte quand elle est rassemblée",  a-t-il ajouté.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les dirigeants du G7 s'engagent à distribuer plus d'un milliard de doses

Aveugle depuis 10 ans, un homme recouvre la vue grâce à une première mondiale

États-Unis : "avalé" par une baleine, un pêcheur en ressort indemne

Covid-19 : les contaminations repartent à la hausse au Royaume-Uni, la faute au vaccin AstraZeneca ?

EN DIRECT - Malaise cardiaque d'Eriksen : "Pour l'instant, nous n'avons pas d'explication", indique le médecin danois

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.