Immigration : Hollande dénonce "les peurs"

Immigration : Hollande dénonce "les peurs"

POLITIQUE – Le chef de l'Etat a tenu, lundi, un discours au musée de l'Immigration, à Paris. Il s'est de nouveau dit favorable au droit de vote des étrangers aux élections locales.

Le discours était attendu, à gauche comme à droite. En proie à une société de plus en plus déchirée sur les débats identitaires, le président de la République a souhaité, rappeler, lundi, les bienfaits de l'immigration.

EN SAVOIR + >> Immigration : les premiers pas attendus de François Hollande

"La peur sciemment installée de l'islam"

A l'occasion d'un discours au musée de l'Immigration (Paris), François Hollande a souligné qu'un Français sur quatre était issu d'un autre pays, fustigeant les déclarations "de peur" sur la "dissolution", la "dislocation" et la "disparition" de la France. Il a dénoncé le "sentiment de dépossession, entretenu avec malice sinon avec malignité".

Le président s'est également élevé contre "la peur sciemment installée d'une religion, l'islam, qui, d'une façon inacceptable, est présentée par certains comme incompatible avec la République." "Le fait nouveau, ce sont des vents mauvais qui soufflent de plus en plus partout en Europe", a-t-il déploré.

Des propositions

Reprenant une promesse de campagne, François Hollande s'est de nouveau déclaré favorable au droit de vote des étrangers aux élections locales. Mais "rien ne peut se faire sans une révision de la Constitution, ce qui suppose une majorité des 3/5e" au Parlement, a-t-il toutefois insisté, soulignant que cela supposait "un accord entre les forces républicaines. A elles de prendre leurs responsabilités".

A LIRE AUSSI >> Le droit de vote des étrangers (encore) enterré

Enfin, François Hollande a dit souhaiter la naturalisation des étrangers de plus de 65 ans installés en France depuis 25 ans et ayant au moins un enfant né dans l'hexagone, la délivrance de titres de séjour pluri-annuels et une "clarification" de la notion de travailleurs détachés qui évoluent au sein de l'Union européenne.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.