Non, les étrangers extra-européens ne sont pas trois fois plus "inactifs" que les Français

Eric Zemmour, à Budapest, lors d'un Sommet "sur la démographie".

IMMIGRATION - Éric Zemmour a affirmé à plusieurs reprises que "40% des étrangers extra-européens" présents sur le sol français étaient "inactifs", contre seulement 13% des Français. Qu'en est-il réellement ? Nous avons vérifié.

L'affirmation est assénée avant tant d'aplomb qu'on la croirait vraie. "40% des étrangers extra-européens" présents sur le sol français sont "inactifs". C'est en tout cas ce que répète Éric Zemmour à longueur de temps, de plateau en plateau. A contrario, il n'y aurait que 13% de Français dans cette situation. En comparant ces deux données, celui qui a été condamné pour "provocation à la discrimination raciale" veut faire passer un message simple. "Ce sont les Français, le travail des Français, qui entretiennent ces inactifs étrangers", avait-il résumé le 28 septembre dernier sur notre antenne. Problème : ces deux chiffres sont complètement erronés.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Un calcul "trompeur"

C'est l'Insee qui nous le confirme. L'institut, qui a la charge de la production, l'analyse et la publication des statistiques officielles dans le pays, souligne une première erreur dans le raisonnement de celui à qui l'on prête des ambitions présidentielles. Et pour cause, les données utilisées par Éric Zemmour sont celles du recensement de la population de 2018 par l'Insee. Seulement, cette base se révèle moins appropriée que l'enquête Emploi, étude annuelle de l'Insee qui porte justement sur les questions de situation sur le marché du travail. Un rapport qui permet "de mesurer correctement le chômage", souligne l'Insee, qui relève que "la source utilisée pour le calcul est moins adaptée".

Lire aussi

Rien de très grave jusqu'ici. Sauf qu'une deuxième erreur, bien plus trompeuse, apparaît dans l'argumentaire du polémiste. Volontiers flou, Éric Zemmour ne précise jamais "le champ d'âge de ses chiffres". Selon la définition de l'Insee, "les inactifs" englobent toutes les personnes "qui ne sont ni en emploi ni au chômage", dont "les étudiants et retraités ne travaillant pas en complément de leurs études ou de leur retraite". 

Or, le calcul présenté sur tous les plateaux tient bien compte des chômeurs, des personnes au foyer ainsi que des "autres inactifs". Mais le souverainiste omet de prendre en considération "les retraités et pré-retraités", ainsi que les personnes en formation. Dès lors, il réduit très fortement le champ des personnes considérées comme "inactives" en France. Pourtant, "l'ensemble" de la population sur lequel s'appuie son calcul inclut bel et bien les personnes de plus de 65 ans. 

Cet oubli - volontaire ou non - provoque par conséquent une sorte de tri sélectif assez arrangeant, oubliant une grande partie des inactifs français, à savoir les retraités. 

Quid des vrais chiffres ?

Alors quels sont les bons chiffres ? Comme on ne s'invente pas statisticien, et pour éviter les mêmes erreurs qu'Éric Zemmour, nous avons posé la question à l'Insee, qui s'est donc appuyé sur la dernière enquête Emploi publiée en mai 2021 et sur le "champ habituellement retenu" lorsqu'on évoque les "actifs" - à savoir les personnes en âge de travailler, de 15 à 64 ans. 

 

Avec cette méthodologie, la réalité est tout autre. L'institut note auprès de LCI.fr que si le niveau d'inactivité des étrangers hors Union européenne s'établit bien à 38,4%, celui des ressortissants français est de 28,5%, soit deux fois plus les données avancées par le polémiste. Un écart qui montre en réalité que si les personnes non-européennes sont davantage au chômage que celles de nationalité française, ce phénomène est rééquilibré par le fait que cette population étrangère est plus jeune, hors du cursus universitaire et très éloignée de l'âge de la retraite. 

En résumé, les Français sont donc plus actifs que les étrangers hors de l'UE - pour diverses raisons sociologiques - mais pas dans les proportions avancées sur notre plateau. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sous Twitter :  notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : "une dizaine" de cas possibles du variant Omicron en cours d'analyse en France

EN DIRECT - Crise des migrants : un avion de Frontex va surveiller la Manche "jour et nuit" à compter de mercredi

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.