Impôt à la source : Bruno Le Maire détaille "l'avance de trésorerie" pour les bénéficiaires d'un crédit d'impôt

FISCALITE - Alors qu'Edouard Philippe a annoncé mardi sur TF1 la mise en oeuvre du prélèvement à la source au 1er janvier 2019, Bruno Le Maire a détaillé, mercredi sur LCI, l'avance de 60% du crédit d'impôt annoncée pour les contribuables le 15 janvier.

Un coup de pouce pour ne pas démoraliser les contribuables. Bruno Le Maire a détaillé sur LCI, mercredi matin, l'avance qui sera versée dès le 15 janvier 2019 pour les bénéficiaires de réductions ou de crédits d'impôts. Un coup de pouce annoncé la veille, sur TF1, par Edouard Philippe, qui officialisait la mise en oeuvre de l'impôt à la source à partir du 1er janvier.


Les contribuables concernés, qui bénéficient par exemple d'un crédit d'impôt parce qu'ils emploient une personne à domicile, effectuent des dons ou font de l'investissement locatif, n'attendront pas le mois d'août pour bénéficier d'un remboursement. Dès le 15 janvier, ils recevront, par virement sur leur compte bancaire, 60% du montant de ces crédits ou réductions, sur la base des déclarations qu'ils ont faites les années précédentes. Initialement, le montant prévu n'était que de 30%. 

"Une avance de trésorerie"

Selon le ministre de l'Economie, cette annonce faite par le gouvernement pour rendre la transition fiscale plus indolore constitue "une avance de trésorerie par le Trésor public". Elle concerne les personnes assujetties à l'impôt sur le revenu qui bénéficie de ces réductions ou crédits d'impôts, mais aussi, précise Bruno Le Maire, des personnes non assujetties à l'impôt sur le revenu mais qui bénéficient depuis 2017 d'un crédit d'impôt parce qu'elles engagent des dépenses pour un emploi à domicile. "C'est un avantage en terme de pouvoir d'achat", a assuré le ministre, évoquant le cas des personnes âgées. 


Mardi soir, Edouard Philippe avait annoncé que le gouvernement avait "fait en sorte que tous ceux qui font des dons aux associations, qui bénéficient d'une réduction d'impôt, qui s'inscrivent dans ce type de démarches puissent bénéficier en trésorerie de la réforme".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Impôts et prélèvement à la source : le grand basculement

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter