Incidents chez Air France : de Sarkozy à Valls, la classe politique s'indigne

Politique
Spectatrice des incidents survenus chez Air France, lundi en marge d'un CCE, la classe politique française a unanimement condamné la violence à l'égard de plusieurs membres de la direction. François Hollande a lui-même déploré des "actes inqualifiables" tout en rappelant l'importance du dialogue social. Nicolas Sarkozy a quant à lui parler de "chienlit", un terme qui a occupé les débats et échauffé les esprits mardi après-midi à l'Assemblée nationale.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter