Indépendance de la Catalogne : Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes, y voit "une forme d’égoïsme"

Politique
EUROPE - Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes, a déclaré ce jeudi matin sur LCI qu'elle voyait dans les revendications d'indépendance de la Catalogne "une certaine forme d’égoïsme consistant à dire 'Nous sommes des régions riches, nous ne voulons pas payer pour des régions pauvres'".

La Catalogne sera au centre de l'actualité ce jeudi : alors que la région doit être placée sous tutelle vendredi, les dirigeants pourraient déclarer aujourd'hui l'indépendance après la réunion du Parlement catalan. Interrogée sur les volonté d'indépendance de la région espagnole, la ministre chargée des Affaires européennes Nathalie Loiseau a déclaré sur LCI : "L’Espagne est une grande démocratie, nous sommes favorables à l’unité de l’Espagne et comme partout en Europe, nous sommes favorables au respect de l’Etat de droit. La consultation organisée par le président de la région de Catalogne c’était une consultation qui était contraire à la Constitution. Qui s’est déroulée dans des conditions qui n’a permis de rien vérifier."


Sans condamner l'organisation du référendum par la Catalogne, Nathalie Loiseau a assuré que la France n'en reconnaissait pas les résultats. "On n'y voit pas clair. Ce que nous disons c’est que nous ne connaissons qu’un partenaire, c’est le gouvernement de Madrid et que nous ne sommes pas là pour compliquer la tâche du gouvernement espagnol dans une crise qui est à l’évidence complexe."

C’est le contraire d’un projet national, c’est le contraire du projet européen aussi." Nathalie Loiseau

La ministre a également critiqué le discours tenu par certains indépendantistes, partout en Europe. "Ce qui m’inquiète c’est ce qu’on entend chez certains indépendantistes, et attention, pas tous. Mais ce qu’on a entendu aussi en Lombardie et en Vénétie le week-end dernier, même si pour le coup ces consultations-là étaient légales et qu’il n’y avait pas de demande d’indépendance, c’est l’expression d’une certaine forme d’égoïsme consistant à dire 'Nous sommes des régions riches, nous ne voulons pas payer pour des régions pauvres'. C’est le contraire d’un projet national, c’est le contraire du projet européen aussi." 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Indépendance de la Catalogne : la crise sans fin avec Madrid

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter