INFO LCI - Ouverture des droits au chômage : l’exécutif prêt à repasser de six à quatre mois de travail

INFO LCI - Ouverture des droits au chômage : l’exécutif prêt à repasser de six à quatre mois de travail

TRAVAIL - Selon les informations de LCI, l’exécutif annoncera la semaine prochaine revenir sur le nombre de mois de travail nécessaires pour ouvrir des droits au chômage. Le gouvernement l’avait augmenté de deux mois, passant de quatre à six.

Alors que la crise économique ne fait que commencer, le gouvernement souhaite faire un geste envers les travailleurs. Selon les informations de LCI, l’exécutif annoncera la semaine prochaine faire marche arrière sur l’un des principaux points de la réforme de l’assurance chômage : le nombre de mois de travail nécessaires à l’ouverture de droits. 

Toute l'info sur

Les défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Depuis le 1er novembre et l’entrée en vigueur du premier volet de la réforme de l’assurance chômage, il faut avoir travaillé six mois sur les 24 derniers pour ouvrir des droits au chômage, contre quatre sur 28 auparavant. 

Lundi 15 juin à l’issue d’une réunion au ministère du Travail, le secrétaire général de Force ouvrière Yves Veyrier avait déjà indiqué que le gouvernement était prêt à faire marche arrière. "On a compris que le gouvernement va faire un pas et revenir à quatre mois au lieu de six mois" travaillés pour ouvrir des droits à l'assurance chômage, avait-il déclaré. 

Pas d'autres compromis à attendre

Le deuxième volet de la réforme, reporté du 1er avril au 1er septembre à cause de la crise sanitaire, durcit le calcul de l'allocation pour les travailleurs alternant contrats courts et périodes de chômage.

Toujours selon nos informations, le gouvernement n’a pas l’intention de faire d’autres compromis.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : décision européenne attendue le 11 mars pour le vaccin Johnson & Johnson

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : Nicolas Sarkozy invité du JT de 20H de TF1 mercredi

Mesures de restriction : pourquoi Emmanuel Macron fixe-t-il un horizon de "4 à 6 semaines" ?

Les 65-75 ans avec comorbidités "peuvent se faire vacciner" avec AstraZeneca, annonce Olivier Véran

Lire et commenter