INFO LCI - Pain au chocolat : Jean-François Copé annule sa visite au... Salon du chocolat

INFO LCI - Pain au chocolat : Jean-François Copé annule sa visite au... Salon du chocolat

DÉGONFLÉ - Au coeur des moqueries après avoir évalué le pain au chocolat à "10 ou 15 centimes", Jean-François Copé a annulé sa visite au Salon du chocolat, samedi 29 octobre, a appris LCI.

Décidement, Jean-François Copé a un problème avec le chocolat. LCI a appris ce vendredi que le candidat à la primaire de la droite avait annulé sa visite au Salon du chocolat qui se tient samedi 29 octobre, porte de Versailles à Paris. Son équipe a précisé que cette décision a été prise pour enterrer la polémique, suite aux "nombreux messages haineux" et menaces reçus par le député-maire de Meaux et son entourage.

Retournement de veste

Une décision surprenante alors que Jean-François Copé semblait jusqu'ici assumer le buzz qu'avait suscité sa petite erreur d'estimation du prix de la viennoiserie sur Europe 1, lundi 24 octobre. Jeudi 27 octobre, il avait appelé la boulangère de Boulogne-Billancourt qui avait lancé des fournées de viennoiseries à 15 centimes. Appelé "le petit pain au chocolat de Coppé" (sic), ce clin d'œil à l'homme politique avait fait le buzz. Ce jeudi soir, il était même allé jusqu'à la rencontrer sur le plateau de France 2 dans l'émission Actuality, mais il avait refusé les pains au chocolat qui lui avaient été offerts par l'animateur.

Jean-François Copé dont la visite au Salon du chocolat était bien entendu prévue avant la bourde de début de semaine, a donc décidé de changer de stratégie.

En vidéo

Les indiscrets : Jean-François Copé a rencontré la boulangère de Boulogne-Billancourt

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

    EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

    Femme décapitée à Agde : ex-boxeur et ancien candidat FN, le profil du suspect se dessine

    Mort d'un étudiant nantais vacciné : l'autopsie renforce l'hypothèse d'un lien avec AstraZeneca

    Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.