INFO METRONEWS - Statistiques sur l'immigration : la droite déposera une proposition de loi

INFO METRONEWS - Statistiques sur l'immigration : la droite déposera une proposition de loi

ORIGINE CONTRÔLÉE - Le député de l'Yonne Guillaume Larrivé (Les Républicains) déposera dans les prochains jours une proposition de loi proposant des statistiques sur "l'immigration et l'intégration". Une annonce qui fait suite aux propos de François Fillon sur les "statistiques ethniques".

Petit à petit, la droite s'affranchit d'un "tabou". Après les propos de François Fillon au JDD se disant favorable à l'établissement de statistiques ethniques - rigoureusement interdites en France jusqu'ici -, le parti de Nicolas Sarkozy compte être aux premières loges dans ce débat.

Le député sarkozyste de l'Yonne Guillaume (Les Républicains, LR), a annoncé dimanche à metronews qu'il déposerait dans les prochains jours une proposition de loi permettant de réaliser "non pas des statistiques ethniques" - le Conseil constitutionnel avait invalidé une disposition de la loi Hortefeux sur l'immigration en 2007 - mais "des statistiques précises sur l'immigration et l'intégration".

"Intégration et assimilation"

Le député LR souhaite compléter l'article 8 de  la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés interdisant la collecte des données à caractère personnel faisant apparaître les "origines raciales ou ethniques" des personnes. Il prévoit une exception à cette interdiction pour le "traitement nécessaire à la conduite d'études spécialisées relatives à l'immigration, l'intégration et l'assimilation". Ces données seraient recueillies avec le consentement des personnes concernées, et la question serait posée sur un "mode auto-déclaratif". Enfin, cette collecte - qui pourraient inclure "des questions relatives au ressenti d'appartenance" - ne pourrait "en aucun cas permettre l'identification" de la personne.

Sollicitée par metronews, la sénatrice écologiste Esther Benbassa, également favorable à des statistiques sur les origines, estime de son côté qu'une telle mesure doit être "englobée dans le recensement de la population", organisé en France tous les cinq ans. Pour l'élue du Val-de-Marne, en revanche, "l'enjeu n'est pas de savoir si ces personnes s'intègrent mais de savoir pourquoi, en fonction de leurs origines, elles n'ont pas accès aux mêmes droits que les autres Français". A gauche, en dehors de quelques prises de position dont la sienne et celle de Manuel Valls, les statistiques ethniques n'ont pas la cote. "La gauche les rejette au nom d'une égalité qui n'est que théorique", déplore la sénatrice écolo. En France, le débat sur les statistiques ethniques ne fait que (re)commencer.

À LIRE AUSSI
>> Statistiques ethniques : Ménard salue la position de Fillon… Chiffre à l'appui

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 48.000 contaminations en 24 heures, en hausse de 55% sur une semaine

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.