Interdiction de manifester : les dégradations de l’hôpital Necker réunissent la droite et la gauche

DirectLCI
Mercredi, François Hollande a évoqué la possibilité d’interdire les manifestations qui risquent de porter atteinte aux biens et aux personnes. La décision du Président de la République fait suite à la violence des casseurs qui s’en sont pris à l’hôpital Necker mardi à Paris. Une hausse de ton derrière laquelle la droite s’est ralliée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter