Interdire aux députés PS de voter contre le gouvernement ? L'idée de Razzy Hammadi fait ricaner Twitter

Interdire aux députés PS de voter contre le gouvernement ? L'idée de Razzy Hammadi fait ricaner Twitter

DirectLCI
INTERDIT D'INTERDIRE - Le député PS Razzy Hammadi fait beaucoup parler de lui depuis jeudi : il a proposé d'interdire à ses camarades socialistes de voter contre des projets du gouvernement, après l'épisode houleux de la loi Macron. Une idée radicale et… a priori inconstitutionnelle. Sur les réseaux sociaux, sa proposition est devenue un sujet de rigolade.

C'est l'histoire d'un ex-"frondeur" devenu le plus loyal des députés PS. Après l'adoption manu militari de la loi Macron qui a mis le feu chez les socialistes, Razzy Hammadi, député de Seine-Saint-Denis, fait beaucoup parler de lui. L'ex-candidat malheureux aux municipales à Montreuil a proposé ni plus ni moins que d'interdire à ses collègues rebelles de voter contre les lois du gouvernement Valls.

Anticonstitutionnellement parlant

"Le congrès du PS à Poitiers [en juin, NDLR] peut intégrer cette disposition dans le règlement du parti", a suggéré l'élu au Scan du Figaro, jeudi à l'Assemblée nationale, alors que la droite brandissait, en vain, sa motion de censure contre le gouvernement.

Un serment de fidélité qui pose un petit problème. En effet, pour instaurer un tel règlement, il faudrait commencer par… changer notre Constitution . C'est dans l'article 27 : "le droit du vote des membres du Parlement est personnel."

Razzy Hammadi a beau avoir reçu le soutien de poids du patron du groupe PS, Bruno Le Roux , qui voit dans la loyauté un "principe élémentaire", la proposition fait plutôt ricaner Twitter. A l'instar de Pascal Cherki, l'un des fameux "frondeurs" du PS :

Sur les réseaux sociaux, d'autres s'amusent de la proposition. "Excusez Razzy Hammadi, il a encore des vieux réflexes du Mouvement des jeunes socialistes (MJS, qu'il présidait autrefois, NDLR)", ironise l'un. "Razzy Hammadi propose de procéder à des votes par acclamation lors du prochain congrès", imagine l'autre. 

De fait, Razzy Hammadi n'en est pas à sa première sortie ultra-loyaliste. Lors du vote de confiance au gouvernement, en septembre 2014, le député de Seine-Saint-Denis avait expliqué à metronews que "chaque socialiste" devait "apporter son soutien au gouvernement".

"Il ne s'agit pas de faire le congrès du PS ou les débats au sein de la gauche à l'intérieur de l'Hémicycle, avait-il justifié. Ce n'est pas à la hauteur de l'enjeu, de la situation de notre pays. L'abstention, c'est une sorte d'abstinence intellectuelle." A peine cinq mois plus tôt, le même député cosignait pourtant avec 88 "frondeurs" un texte menaçant le gouvernement de ne pas lui accorder sa confiance s'il ne proposait pas un nouveau "contrat de majorité". Que de chemin parcouru depuis…

EN SAVOIR +
>> Razzy Hammadi : "Chaque socialiste doit apporter son soutien au gouvernement"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter