Interrogée sur les retraites, la présidente du groupe de travail sur la réforme s'emmêle les pinceaux en direct

Politique

CAFOUILLAGE – La vidéo d'une députée LaREM ne sachant pas répondre aux questions d'une journaliste de LCP à propos des réformes des retraites, a été vue plus de 28.000 fois en moins d'une journée. Un dossier que l'élue Corinne Vignon devrait pourtant connaitre par cœur, puisqu'elle est présidente du groupe de travail sur ce dossier.

Elle voulait "rassurer les téléspectateurs". Elle n’a fait que les embrouiller. Interrogée ce mercredi 24 juillet sur la chaîne parlementaire à propos de la réforme des retraites, une députée de la majorité, Corinne Vignon, a très clairement ramé, provoquant le malaise. Un souci de taille pour celle qui est "ambassadrice" de ce dossier. C’est elle qui doit le présenter et l’expliquer aux Français. 

Voir aussi

Des explications déconcertantes

Au micro de LCP, elle répond au sentiment d’"inquiétude" des Français, comme le décrit la journaliste, à propos de cette réforme. La députée LaREM a alors un peu de mal à répondre, c’est le moins qu’on puisse dire. "Sur cette histoire de point", commence-t-elle avec assurance, avant de perdre ses moyens. "Il ne s’agit pas de capitalisation, il s’agit bien de... Nous allons, comme le système actuel, d’ailleurs, être un système qui permet une transition complète". 

Relancée ensuite par la journaliste, elle est ensuite interrogée sur la "valeur du point". Présenté le 18 juillet par Jean-Paul Delevoye, le haut commissaire en charge de piloter cette réforme, ce "système universel" devrait en effet remplacer celui des 42 régimes actuels. Mais encore une fois, l’élue de Haute-Garonne peine à être limpide. "Le point sera fixé à dix euros, il aura, dans toute sa fonction, tout au long de la carrière, ce point sera revalorisé en fonction de l’inflation, lorsque la pension sera liquidée. Et il sera revalorisé en fonction des salaires tout au long de la période de votre carrière."

Comment justifier ces réponses de la part de celle qui est pourtant la présidente du groupe de travail sur la réforme des retraites ? Canicule ? Trac ? Lacune ? Ou peut-être était-elle simplement dans la lune

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter