Interview de Manuel Valls : une baisse de l'impôt oui, mais pour qui ?

Interview de Manuel Valls : une baisse de l'impôt oui, mais pour qui ?

DirectLCI
IMPÔTS – Le Premier ministre a assuré dimanche soir sur TF1 que les mesures contenues dans le collectif budgétaire de juin permettraient de faire sortir de l'impôt sur le revenu dès cette année quelque 650.000 ménages.

"Ça suffit! Trop d'impôt, selon la vieille formule, tue l'impôt et tue surtout la compétitivité de notre pays". Des paroles aux actes, il n'y a qu'un pas que Manuel Valls a franchi dimanche soir. Invité au JT de TF1 , le Premier ministre a en effet annoncé que 650.000 ménages devraient sortir de l'impôt sur le revenu dès 2014. Reste à savoir lesquels concernant une mesure déjà évoquée la semaine dernière par François Hollande.

Ces dernières années, "il y a à peu près 650.000 ménages qui sont rentrés dans l'impôt et qui doivent en sortir", a insisté le Premier ministre, en précisant que le gouvernement et sa majorité travaillaient sur une mesure concernant les personnes gagnant autour de "1,2" à "1,3 fois le Smic". En clair : des petits contribuables qui, malgré le fait que leurs fiches de paies soient restées identiques d'une année sur l'autre, sont devenus imposables.

"Nous devons faire baisser cette pression fiscale"

Du fait du gel du barème de l'impôt sur le revenu, introduit par le gouvernement Fillon sur les impôts payés en 2012, plusieurs centaines de milliers de Français sont en effet devenus imposables sur le revenu. Ce gel consiste à ne pas réviser en fonction de l'inflation la grille répartissant en plusieurs tranches les revenus déclarés par les contribuables. Un gel maintenu par la gauche après son retour au pouvoir, avec toutefois déjà des ajustements pour les ménages imposables les plus modestes, mais que Manuel Valls veut prendre à bras-le-corps. "Nous devons faire baisser cette pression fiscale. C'est l'engagement que je prends devant vous", a-t-il lancé dimanche soir.

"Cette mesure doit concerner ceux qui gagnent, pour un célibataire, autour de 15.000 euros par an", a encore précisé Manuel Valls qui a promis des mesures pour faire baisser encore l’impôt sur le revenu en 2015. Au passage, de nombreux ménages ne devraient plus payer de taxe d'habitation ou voir leurs abattements augmenter. Réponse dans le détail ces prochains jours : "Nous sommes en train de travailler avec les parlementaires" dans le cadre du collectif budgétaire qui sera voté en juin "pour permettre la baisse de l'impôt pour les ménages à faible revenu", a déclaré le Premier ministre. Objectif, freiner le fameux "ras-le-bol fiscal" pourfendu par François Hollande ces derniers mois . En 2013, 840.000 foyers fiscaux supplémentaires ont été redevables de l’impôt sur leurs revenus 2012.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter