Inversion de la courbe du chômage : "Je n'ai pas eu de bol", regrette Hollande

Inversion de la courbe du chômage : "Je n'ai pas eu de bol", regrette Hollande

CONFIDENCES - Dans le livre "Conversations privées avec le président" (Albin Michel) dont Le Point publie des extraits ce jeudi matin, les auteurs Antonin André et Karim Rissouli rapportent les confidences de François Hollande, notamment sur l’inversion de la courbe du chômage.

C’était quitte ou double. Dans le livre Conversations privées avec le président d’Antonin André et Karim Rissouli (Albin Michel), dont Le Point a publié les bonnes feuilles ce jeudi matin, François Hollande reconnait n’avoir pas "eu de bol" concernant l’inversion de la courbe du chômage. Cette promesse de campagne dont il a fait l’argument clé de 2017, lui a valu bien des déceptions.

"J'ai eu tort ! Je n'ai pas eu de bol !"

"J'ai fait cette annonce de l'inversion de la courbe du chômage parce que je croyais encore que la croissance serait de 0,7-0,8, elle sera finalement de 0,1 ou de 0,2. Puis je répète cet engagement lors des vœux le 31 décembre 2012. J'ai eu tort ! Je n'ai pas eu de bol !", confie le président aux journalistes qui l’ont rencontré à 32 reprises depuis son investiture. "En même temps, j'aurais pu gagner. Mais ça n'aurait rien changé parce que les gens sont lucides, ils savent que ce n'est pas sur un mois que ça se joue".

Aujourd’hui, à huis clos, le président reconnait que "l'erreur, a été d'avoir fixé l'échéance avant la fin de l'année comme point d'arrivée". Puis il exclut la responsabilité de son ministre des Finances Michel Sapin. "C’est moi", estime-t-il. Pour autant, le chef de l’Etat se dit satisfait d’avoir fixé cet objectif qui lui a permis de mobiliser et de créer "cent mille emplois d'avenir", des "contrats aidés" et des "formations". "Je revendique cette méthode. Même si elle est coûteuse politiquement, elle est socialement et peut-être même économiquement bénéfique".

A LIRE AUSSI
>>  "Ça va mieux" : le chômage recule de nouveau en avril (-0,6%)

>>  Chômage : 60.000 demandeurs d'emploi de moins au mois de mars >> Retrouvez notre page Emploi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.