Isabelle Balkany hospitalisée après une tentative de suicide

Politique

ÉPREUVE - Douze jours avant le procès qui la vise elle et son mari pour corruption, prise illégale d'intérêts et blanchiment de fraude fiscale, l'adjointe au maire de Levallois Isabelle Balkany a été hospitalisée dans la soirée du 1er mai après avoir tenté de mettre fin à ses jours à son domicile de Giverny, dans l'Eure. Hors de danger, elle aurait ingéré des médicaments dans la soirée.

Dans la soirée du mercredi 1er mai, elle avait exprimé, dans un long billet publié sur Facebook, sa lassitude, déclarant à plusieurs reprises être "fatiguée". Quelques heures plus tard, Isabelle Balkany, première adjointe du maire LR de Levallois-Perret Patrick Balkany, a été hospitalisée, après une tentative de suicide à son domicile de Giverny, dans l'Eure.

"Isabelle Balkany a fait une tentative de suicide en absorbant des médicaments (mercredi) soir, un peu après 20h", a indiqué une source proche du dossier à l'AFP, confirmant une information du Parisien. "Elle dort, elle est à l'hôpital, elle récupère. Elle va avoir du mal à s'en remettre. Elle était parfois extrêmement touchée par les propos tenus par certains", a réagi son mari Patrick Balkany sur RTL.

Lire aussi

Cette tentative de suicide intervient quelques jours avant le procès du couple pour corruption, prise illégale d'intérêts et blanchiment de fraude fiscale, qui doit donc débuter le 13 mai prochain à Paris. Les époux Balkany sont poursuivis en compagnie de quatre autres personnes, dont leur fils.

 

"Je suis fatiguée que tout ce que j'ai pu, tout ce que nous avons pu, accomplir pendant tant d'années, (...) soit à jamais effacé par l'encre indélébile d'une instruction exclusivement à charge. Je suis fatiguée de voir en souffrir l'homme de ma vie, que j'aime et que  j'admire pour tout ce qu'il a réalisé. (...) Comme c'est la fête du travail, je vais en profiter pour faire une grosse sieste", avait écrit Isabelle Balkany dans son post Facebook.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter