Isabelle Balkany : "Je n’aurais pas du faire de la politique"

Isabelle Balkany : "Je n’aurais pas du faire de la politique"

DirectLCI
CONFESSIONS – La maire adjointe de Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine, et épouse de Patrick Balkany, livre une curieuse confidence dans les colonnes du Journal du dimanche. Une confidence lourde de sens après une semaine judiciaire chargée.

La confession d’Isabelle Balkany sonne comme un aveu de faiblesse. Une brèche dans l’inébranlable couple qu’elle forme avec son mari, Patrick, maire LR de Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine. "Un genou à terre" écrit même le Journal du dimanche qui rapporte la confidence de celle qui est première adjointe de la ville : "Je n’aurais pas dû faire de la politique".

Isabelle Balkany serait-elle fatiguée par sa semaine ? Une semaine judiciairement chargée pour le couple, empêtré dans diverses affaires. Plusieurs de leurs biens ont été saisis ou mis en vente par la justice dans le cadre d'une enquête pour fraude fiscale.

EN SAVOIR +
>> Justice : les Balkany disent adieu à leur moulin et à la villa Pamplemousse
>>
Affaire Balkany : une troisième villa saisie par la justice

"Je n'y suis pour rien si j'ai été élevée dans un hôtel particulier du 16e !"

Terminée donc la luxueuse villa Pamplemousse , dans les Antilles françaises. Une villa évaluée à 3 millions d’euros, jamais déclarée au fisc, et dont Isabelle Balkany a reconnu l’an dernier en être la propriétaire . "Je n'y suis pour rien si j'ai été élevée dans un hôtel particulier de 3.000 m² du 16e et si, enfant, j'allais en Rolls à l'école ! J'ai eu de l'argent de ma famille, et je l'avais placé dans cette villa pour mes enfants" se défend-elle dans les colonnes de l’hebdomadaire. Exit aussi le fastueux moulin de Giverny. Au revoir le riad marocain de "Dar Gyucy", à Marrakech, dont le couple nie en être propriétaire.

Face à la justice, le couple campe sur ses positions. "Y’a rien", résume ainsi Patrick Balkany auprès du JDD. Convaincue que la meilleure défense c’est l’attaque, Isabelle Balkany multiplie les accusations. Et l’ancienne journaliste de s’en prendre aux médias : "vous les journalistes qui ditent n'importe quoi" ou encore "le secret de l'instruction bafoué en permanence on sait bien par qui". Tout cela dans un but, selon elle : "atteindre Nicolas [Sarkozy, ndlr]" dont le couple est proche.

À LIRE AUSSI >> Ces affaires qui poursuivent le couple Balkany

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter