Jacques Chirac a regardé le Congrès de Versailles à la télé avec Jean-Louis Debré

Politique
DirectLCI
TOUJOURS PRÉSIDENT - Invité de LCI, l'ancien ministre de l'Intérieur a confié ce jeudi matin que l'ex-président avait regardé lundi le discours prononcé par Emmanuel Macron au Congrès.

Des nouvelles de Jacques Chirac. Alors que l'ancien président se fait on ne peut plus discret, problèmes de santé obligent, c'est son fidèle compagnon de route Jean-Louis Debré qui passe dans les médias pour raconter l'actualité de l'ancien chef de l'Etat. C'était le cas, jeudi 12 juillet, sur LCI. Et si l'ancien ministre de l'Intérieur n'a pas voulu s'étendre sur la santé du Corrézien - "Je ne suis pas son porte-parole" -, il a tout de même rappelé que ce dernier ne restait pas éloigné de l'actualité politique.


Pour preuve, Jacques Chirac a passé l'après-midi du lundi 9 juillet devant son écran de télévision, pour écouter... le discours d'Emmanuel Macron au Congrès de Versailles. "Ça a rappelé un certain nombre de souvenirs", a raconté Jean-Louis Debré à Christophe Jakubyszyn. Et le fils de l'auteur de la Constitution d'énumérer : "Lorsqu'il était président, il y a eu des Congrès, [par exemple] le Congrès pour adosser à la Constitution la Charte de l'environnement. Je lui ai rappelé qu'il était venu à Versailles, pour une manifestation très particulière : la commémoration du traité de l'Elysée franco-allemand. J'avais fait venir les députés français et allemands, il avait fait un discours avec le chancelier allemand."

Toutefois, pour les deux compères, la comparaison s'est arrêtée là : "Ce qui nous a beaucoup frappés, c'est que, quand on regardait l'hémicycle [à l'époque, ndlr] les députés avaient des vestes, des cravates. Et là, l'image qui était donnée était moins solennelle - c'est peut-être la mode. Les députés sont là, au Congrès du Parlement, à Versailles, regardant le président de la République, mâchonnant du chewing-gum." Pratique propre au "nouveau monde", tant vanté par les partisans d'Emmanuel Macron ? "Peut-être, mais j'ai du mal à m'y habituer, en tout cas dans des situations solennelles." Et visiblement, Jacques Chirac était du même avis.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter