Jacques Chirac passera Noël en famille... et dans un nouvel appartement

Jacques Chirac passera Noël en famille... et dans un nouvel appartement

DirectLCI
SANTE PRESIDENTIELLE - L'ancien chef de l'Etat est sorti ce mercredi de l'hôpital où il s'était établi depuis quinze jours après s'être senti "affaibli". Il pourra bien passer les fêtes en famille, mais pas au Maroc.

Fin de l'attente dans la famille Chirac. Le patriarche et ancien président de la République a quitté l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, mercredi 23 décembre et pourra donc fêter les fêtes de Noël en famille.

Hospitalisé 15 jours

Agé de 83 ans, Jacques Chirac était hospitalisé depuis le mercredi 9 décembre, suite à un affaiblissement et une fatigue qu'il ressentait "depuis quelques jours". Face aux premières inquiétudes naissantes, sa fille Claude Chirac avait rapidement indiqué que son état de santé ne présentait "aucune inquiétude". Une première communication sur laquelle avait surenchéri un proche, pour parer à n'importe quelle rumeur : "Ses jours ne sont pas en danger".

EN SAVOIR +
>>
Jacques Chirac hospitalisé
>>
L'ancien chef de l'Etat va "de mieux en mieux"

En matière de santé des anciens chefs d'Etat, le sujet est toujours un peu sensible. Et les propos, repérés par Le Lab , d'Alain Juppé, en déplacement à Mayotte, qui demandait à ce que son assistance ait "une pensée pour [son ancien mentor]" parce qu'il n'était "pas en forme", pouvaient ajouter quelques interrogations sur la santé de Jacques Chirac.

Pas de Maroc cette année

De quoi amener le clan ex-présidentiel à rectifier très rapidement : "Il trépigne d'impatience et demande absolument à sortir. Il est dans les starting-blocks. D'ailleurs, il est de mauvaise humeur, c'est bon signe !" La mauvaise humeur vient peut-être du fait que, exceptionnellement, il n'y aura pas de Noël au Maroc pour Jacques Chirac, comme il en a l'habitude.

Reste que ce dernier n'est pas au mieux et que, d'après les informations recueillies par Le Parisien , il se déplacerait pour l'essentiel en fauteuil roulant. Ce qui les a amené, Bernadette Chirac et lui-même, à quitter l'appartement prêté par la famille de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, situé Quai Voltaire, pour s'installer dans un nouvel endroit, dans le VIe arrondissement.


 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter