"Je mange pas mal de pâtes, j'ai ressorti des vêtements de la cave" : la petite phrase d'une députée LREM passe mal sur Twitter

"Je mange pas mal de pâtes, j'ai ressorti des vêtements de la cave" :  la petite phrase d'une députée LREM passe mal sur Twitter

POLÉMIQUE - Une députée LREM a évoqué ce mercredi dans L'Opinion la baisse de ses revenus, depuis son entrée au Palais Bourbon. Des propos qui n'ont pas manqué de faire réagir sur Twitter...

"Je mange pas mal de pâtes, j'ai ressorti des vêtements de la cave". Ces propos anonymes d'une députée LREM qui touchait auparavant 8.000 euros mensuels comme chef d'entreprise, rapportés mercredi par le quotidien L'Opinion, ont suscité moult réactions du côté des réseaux sociaux. Il faut dire que cette députée n'y va pas par quatre-chemins. "Je vais moins souvent au restaurant, je mange pas mal de pâtes. J’ai ressorti des vêtements de la cave et je vais devoir déménager", raconte-t-elle dans le journal du mercredi 13 décembre. 

Lire aussi

L'Opinion précise que cette députée est passée d'un salaire de 8.000 euros par mois en tant que chef d’entreprise à 5.372 euros dans le cadre de ses indemnités de frais de mandats. "Pour certains, la question de tenir jusqu’au bout va se poser", continue-t-elle. De quoi s'attirer les foudres de plusieurs internautes. Petit florilège…

Vous le voyez, entre humour et colère, ce dérapage de l'élue n'a pas manqué de faire réagir.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - La ville chinoise de Wuhan, premier endroit touché par le Covid, signale sept nouveaux cas

Star de TikTok, Anthony Barajas meurt à 19 ans après une fusillade dans un cinéma californien

Covid-19 : Pfizer et Moderna augmentent les prix de leurs vaccins pour l'Europe

À quoi ressemble un camping de luxe dans le Sud de la France ?

EN DIRECT - JO de Tokyo : 34 médaillés olympiques attendus au Trocadéro pour communier avec le public

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.