"Je me tire, vous me faites chier !" : la colère de Jean-Vincent Placé sur Canal+

"Je me tire, vous me faites chier !" : la colère de Jean-Vincent Placé sur Canal+

DirectLCI
VIDEO - Le sénateur écolo, invité ce dimanche dans l'émission politique de Canal +, a piqué une colère après la diffusion d'un portrait. Ce dernier évoquait la polémique sur ses PV impayés, un dossier clos selon l'écolo. Jean-Vincent Placé envisage de porter plainte.

"Je me tire, vous me faites chier !" Invité ce dimanche dans Le Supplément de Canal +, l'écolo Jean-Vincent Placé a vu rouge. En cause : un portait diffusé quelques secondes auparavant, dans lequel le journaliste revenait notamment sur la polémique née en décembre dernier concernant ses PV impayés.

"J'ai déjà tout dit sur ce dossier, c'est clos. Je trouve cela lamentable, c'est une histoire d'il y a cinq ans qu'on m'a ressortie notamment pour me nuire politiquement", attaque bille en tête le sénateur, selon qui "tout est réglé". Faux, dixit la vice-présidente socialiste de la région Ile-de-France Michèle Sabban : dans le portrait diffusé par Canal +, elle prétend en effet qu'il "reste encore des PV à payer". De quoi rendre furieux le cacique d'EELV, dont le parti vient de quitter le gouvernement.

Lire aussi >> Jean-Vincent Placé, sénateur écolo et 18.000 euros de PV

"Vous vous démerdez"

"C'est un portrait de 10 minutes qui vous est consacré, on en parle une minute, c'est de l'argent public, ce n'est pas anormal", se justifie la présentatrice Maïtena Biraben. En vain. Et Jean-Vincent Placé d'enchaîner : "Vous avez un problème avec les Verts." "C'est la vice-présidente de la région en charge du dossier", se défend le journaliste qui a réalisé le sujet, alors que Maïtena Biraben annonce l'envoi de la publicité. "Je devrais faire comme Henri Guaino et partir", lance le sénateur, alors que le générique démarre. Sauf que Le Supplément laisse tourner la caméra...

"Vous me faites chier, je vais me tirer et vous vous démerdez", lance l'écolo, avant d'appuyer : "Je me tire, vous me faites chier." Et la présentatrice de lui courir après à travers le plateau. Fâché, Jean-Vincent Placé ? Sans doute. Il reviendra néanmoins après la pub pour finir l'émission, avant d'assurer le service après-vente dans la foulée sur Twitter.

"Un procès en diffamation soldera les mensonges de Michèle Sabban coutumière du fait et que personne ne croit plus nulle part sauf Jérôme Bermyn (ndlr : le journaliste du Supplément)", a posté sur Twitter le politique, peu après la diffusion de l'émission. Avant d'en rajouter une couche : "Écoeuré par Le Supplément. Enregistré le vendredi, monté à charge avec des fausses interventions et passant des extraits hors antenne".

Plus d'articles

Sur le même sujet