"Je ne veux pas être juge, je suis victime" : Sandrine Rousseau réagit à la démission de Baupin

DirectLCI
Après les accusations d'harcèlement sexuel, le député et vice-président de l'Assemblée nationale a démissionné. "Ce silence me rendait complice d’autres femmes" a déclaré Sandrine Rousseau, porte-parole d'EELV. Celle qui a brisé "l'omerta", ne sait pas si elle portera plainte.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter