Les nombreuses entrevues des Premiers ministres et Présidents français au Vatican

Emmanuel Macron et le pape François au Vatican, en juin 2018

HISTOIRE - Si très peu de Premiers ministres français ont été reçus au Vatican, ce n'est pas le cas des Présidents, qui presque tous, du général de Gaulle à Emmanuel Macron, ont rencontré les souverains pontifes.

Alors que l'Eglise de France est confrontée au rapport retentissant sur les abus sexuels, Jean Castex s'est rendu ce lundi à Rome pour rencontrer le pape François. Le chef du gouvernement a été reçu en audience privée par le souverain pontife pour marquer le centenaire du rétablissement des relations diplomatiques entre la France et le Saint-Siège. Il s'agit du premier tête-à-tête entre un pape et un chef de gouvernement français depuis 2009. À l'époque, François Fillon avait rencontré Benoît XVI à l'occasion de la canonisation de Jeanne Jugan.

Il est très rare que des chefs de gouvernement, dans les pays comme la France où ces derniers n'ont pas la plus haute responsabilité, soient reçus par le souverain pontife, qui réserve ses entrevues aux chefs d'État. Sous la Ve République, tous à l'exception de Georges Pompidou, ont d'ailleurs été reçus au Vatican. Le général de Gaulle rencontra le pape Jean XXIII en 1959 pour la première visite d’État française, puis Paul VI en 1967, qui le fera chanoine d’honneur de Saint-Jean-de-Latran. Il s’agit d’un titre honorifique attribué aux rois de France puis aux Présidents français depuis le 17e siècle. 

Valéry Giscard d’Estaing s’est rendu au Vatican trois fois durant son septennat, en 1975, 1978 et 1981. Il s’y entretient avec Paul VI, qui lui aurait reproché la loi Veil sur l’avortement ; puis Jean-Paul II. François Mitterrand, en quatorze années de mandat, n’effectue qu’une visite privée, en février 1982. Contrairement à son prédécesseur, il ne prend pas possession du titre de chanoine de Latran. 

Lire aussi

Nicolas Sarkozy, une visite polémique

Jacques Chirac renoue avec les visites d’État en janvier 1996, et Nicolas Sarkozy rencontre deux fois Benoît XVI, en 2007 et 2010. En recevant son titre de chanoine de Latran, ce dernier prononce un discours polémique en affirmant que "les racines de la France sont essentiellement chrétiennes". François Hollande effectue une visite d’État en janvier 2014, une visite privée en août 2016. Ils se revoient une dernière fois en mars 2017 lors d’une réception par le pape des dirigeants des pays de l’UE. 

Emmanuel Macron, qui souhaitait "réparer" le lien "abîmé entre l’Eglise et l’Etat", a rencontré le pape François en juin 2018. Il n’aura pas imité Georges Pompidou, François Mitterrand et François Hollande, et acceptera de recevoir le titre honorifique de chanoine de Latran. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Olivier Véran annonce 47.000 nouveaux cas en 24h

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

EN DIRECT - Marine Le Pen juge le clip de candidature d'Eric Zemmour "passéiste et crépusculaire"

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.