Jean-Christophe Lagarde et le "four crématoire" sous la cheminée

Jean-Christophe Lagarde et le "four crématoire" sous la cheminée

DirectLCI
TWEET DOUTEUX - Se faisant reprocher par un internaute d'avoir appelé à voter PS dans la législative partielle du Doubs, le président de l'UDI a répondu avec une formule qui ne manquera pas de faire parler.

Point Godwin sur Twitter. Dimanche soir, le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, a peut-être bien ouvert un début de polémique avec le FN, sans jamais le citer toutefois. Tout est parti d'un tweet dans lequel le maire de Drancy se félicitait, de façon assez enthousiaste, de voir le candidat socialiste Frédéric Barbier l'emporter dans la 4e circonscription du Doubs face à la représentante du Front National Sophie Montel.

Un message qui n'allait pas laisser longtemps de marbre un électeur, mécontent de voir le patron de son parti se réjouir de la victoire d'un socialiste.

Une réponse qui a visiblement un peu énervé Jean-Christophe Lagarde, qui a alors rapproché l'abstention - et ainsi la possibilité de voir le FN l'emporter - aux fours crématoires de la Seconde guerre mondiale...

Bien entendu, une telle digression n'a pas manqué de faire réagir l'internaute visé par ce propos ainsi que d'autres utilisateurs de Twitter.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter