Jean-François Copé à la tête de l'UMP, un mandat fait de hauts et de bas

Politique

18 novembre 2012, Jean-François Copé accède à la tête de l'UMP. 27 mai 2014, il annonce sa démission suite à l'affaire Bygmalion. Entre ces deux dates, un mandat aux débuts chaotiques et des moments de gloire comme les élections municipales.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter