Primaire à droite : Jean-François Copé a ses parrainages

Primaire à droite : Jean-François Copé a ses parrainages

PRIMAIRE - Jean-François Copé a annoncé qu'il avait réuni assez de parrainages pour être candidat à la primaire de la droite, dans un entretien accordé au journal la Provence.

Et de 5 candidats officiels à la primaire des Républicains ! Après François Fillon, Alain Juppé, Bruno Le Maire et Nicolas Sarkozy, c'est Jean-François Copé qui a annoncé avoir réuni les parrainages nécessaires à sa candidature à la primaire de la droite dans une interview accordée ce vendredi 2 septembre dans le journal la Provence. "Ils espéraient que je n'ai pas mes parrainages. Je les ai", ajoute le député-maire de Meaux, désireux de régler ses comptes avec ceux qu'il qualifie de "bande des quatre". Oubliée l'affaire Bygmalion dans laquelle il "a été totalement blanchi", c'est après un "long chemin", sur lequel il a dû "franchir beaucoup d'obstacles" que Jean-François Copé entend représenter Les Républicains à l'élection présidentielle de 2017.

Pour justifier la nécessité de sa candidature, Jean-François Copé vante son positionnement idéologique, représentatif d'une certaine "droite décomplexée". Il n'hésite pas à tacler ses rivaux, rappelant que "la bande des quatre a multiplié les demi-mesures" lors du quinquennat Sarkozy, tout en rappelant au passage qu'il "n’a pas été ministre pendant cette période". Lui promet au contraire que "[s]a main ne tremblera pas face aux syndicats et ne cédera pas face aux islamistes". 

D'autres candidats essayent encore de réunir les parrainages, il leur reste jusqu'au vendredi 9 septembre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... quel est le profil du fugitif ?

EN DIRECT - Israël intensifie ses frappes sur Gaza, les vols vers l'aéroport de Tel-Aviv détournés

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Israël sous le choc après la diffusion du lynchage d’un homme en direct à la télévision

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.