Jean-François Copé contre-attaque

DirectLCI
Le président de l'UMP a réagi aux accusations du Point concernant le financement douteux de plusieurs meetings du parti. Il a réclamé qu'une loi soit votée sur la transparence de la compatibilité des partis. Copé est prêt à rendre public les comptes de l'UMP si les autres partis en fond de même.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter