Jean-Marc Ayrault ne briguera plus aucun mandat après la présidentielle

Jean-Marc Ayrault ne briguera plus aucun mandat après la présidentielle

AU REVOIR - Jean-Marc Ayrault a annoncé au quotidien Ouest France qu'il mettait fin à sa carrière d'élu, 41 ans après le début de son premier mandat en 1976.

Jean-Marc Ayrault tire sa révérence. Le ministre des Affaires étrangères affirmé au quotidien Ouest France, qu'il ne se présentera plus à aucune élection. Conseiller général de Loire-Atlantique en 1976 puis maire de Saint-Herblain, député de la Loire-Atlantique et enfin maire de Nantes jusqu'en 2012, Jean-Marc Ayrault comptabilise près de 40 ans de mandats locaux. En 2012, il est nommé Premier ministre par François Hollande. Après un passage sur les bancs de l'Assemblée nationale en tant que député de la Loire-Atlantique, de 2014 à 2016, il est rappelé par le Président et nommé ministre des Affaires étrangères en février 2016

À 66 ans, Jean-Marc Ayrault estime avoir réussi "à transmettre à d'autres générations". "L’honneur de la politique, ce n’est pas de s’accrocher tout le temps", confie-t-il au quotidien local lors d'un déplacement en Allemagne lundi 20 février. Pour autant, Jean-Marc Ayrault veut rester audible sur la scène politique. "Je peux être utile. Je peux soutenir, je peux m’engager aussi dans la société civile", précise-t-il. 

Le ministre occupera son poste au gouvernement jusqu'à l'élection présidentielle. Quel candidat a-t-il choisi de soutenir ? Côté Hamon, "les conditions ne sont pas encore remplies pour être sûr d'être au second tour". Côté Macron, il "attend son programme". 

En vidéo

Jean-Marc Ayrault : "J’espère qu’il y aura un nombre important de votants"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 250.000 doses de vaccin injectées en 24 heures, l'accélération se confirme

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Lire et commenter