VIDÉO - La séance de sport de Blanquer à l'école fait rire, des réseaux sociaux jusqu'à l'Assemblée

VIDÉO - La séance de sport de Blanquer à l'école fait rire, des réseaux sociaux jusqu'à l'Assemblée

MOQUERIE - Une vidéo de Jean-Michel Blanquer faisant du sport pour promouvoir l'activité physique à l'école a fait le tour des réseaux sociaux, mardi 2 février. Jusqu'à l'Assemblée nationale, où ses adversaires politiques ne se sont pas privés de l'utiliser en discréditant son action.

Les images ont fait le tour des réseaux sociaux. Mardi 2 février, le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a fait la promotion du sport à l'école en donnant de sa personne. En déplacement dans un établissement parisien, il a participé à un cours de gymnastique en présence d'écoliers pour vanter les bienfaits des 30 minutes d'exercice physique quotidien en milieu scolaire. 

Si la vidéo du ministre sautillant, donnant des coups de poings dans le vide et faisant des ronds de genoux a fait le bonheur des internautes, qui se sont déchaînés en détournements, elle a également donné des arguments à l'opposition. "La gesticulation en marche", a tweeté la députée LFI Clémentine Autain. "La macronie face au séparatisme", a ironisé le vice-président du Rassemblement national Jordan Bardella, alors que l'Assemblée discute actuellement du projet de loi confortant les principes de la République. "Hier encore, Jean-Michel Blanquer était le ministre le plus crédible du gouvernement. Hier", a déclaré Julien Odoul (RN).

Trouvez-vous que ça donne envie de leur d'obéir ? Que c'est respectueux de la fonction ?- Jean-Frédéric Poisson

Le député européen LFI Manuel Bompard a réalisé son propre montage vidéo faisant croire à une interview de Jean-Michel Blanquer par le média Konbini. En guise de réponses à des questions sur le protocole sanitaire dans les écoles ou le bien-être du personnel enseignant, on voit le ministre réalisant des exercices sportifs.

Mais il n'y avait pas que de la moquerie dans les rangs. "Cet homme est ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, ministre n°4 du gouvernement de la 6ème puissance mondiale, la France. Trouvez-vous que ça donne envie de leur d'obéir ? Que c'est respectueux de la fonction, des Français, des écoliers ?!", s'est indigné sur Twitter Jean-Frédéric Poisson (Parti Chrétien-Démocrate).

Lire aussi

Les moqueries ont accompagné le ministre de l'Éducation nationale jusqu'à l'Assemblée nationale, où avaient lieu les Questions au gouvernement. Selon un journaliste de L’Express, lors d'une réponse de Jean-Michel Blanquer, des "toutouyoutou" se sont élevés dans bancs de l'hémicycle, référence au générique de l'émission d'aérobic de Véronique et Davina.

Aussi, le député PCF Sébastien Jumel a débuté et terminé ainsi sa question au ministre : "Vos talents de gymnastes ne doivent pas vous faire oublier l’impératif de faire une pause sur les mesures de carte scolaire []. Vos talents de danseur doivent vous permettre de corriger la copie". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Plus de 5.950 Français en réanimation, 324 décès en 24h

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Variant brésilien : comment éviter sa propagation en France ?

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Lire et commenter