"Jean-Paul Belmondo était un trésor national" : Emmanuel Macron rend hommage au "héros sublime"

Jean-Paul Belmondo : extraits de films

RÉACTION - Emmanuel Macron a rendu hommage à Jean-Paul Belmondo, saluant un acteur en qui "nous nous retrouvions tous". L'ensemble de la classe politique a rendu hommage à la figure de légende du cinéma français, disparue lundi à 88 ans.

D'innombrables réactions ont suivi, lundi 6 septembre, l'annonce de la disparition de l'acteur légendaire Jean-Paul Belmondo, notamment au sein de la classe politique. Parmi les hommages rendus, celui d'Emmanuel Macron, qui a salué "un trésor national, tout en panache et en éclats de rire, le verbe haut et le corps leste, héros sublime et figure familière, infatigable casse-cou et magicien des mots"

"En lui, nous nous retrouvions tous", a ajouté le président de la République dans un message publié sur Twitter. 

Toute l'info sur

Jean-Paul Belmondo, la mort d'une légende

"Parmi nos grands acteurs, il était celui qui remportait haut la main la palme du public", a ajouté l'Élysée dans un long communiqué en hommage à l'acteur. "Le président de la République et son épouse s'inclinent devant celui dont le visage était un morceau de notre patrimoine, l'énergie un hymne à la vie, le talent un plaidoyer pour le septième art."

Le monde politique salue "la gouaille" du géant

L'hommage du chef de l'État a suivi un message publié un peu plus tôt par Jean Castex, avec la simple mention "Le Magnifique", référence à l'un des films les plus célèbres de l'acteur. 

"'Si vous n’aimez pas la mer, si vous n’aimez pas la montagne, si vous n’aimez pas la ville, allez vous faire foutre !' Merci Jean-Paul Belmondo, vous étiez une légende française et les légendes ne meurent jamais", a pour sa part écrit le ministre de l'Économie Bruno Le Maire. 

"Mythe du cinéma français, Jean-Paul Belmondo représentait la jeunesse, l’humour et la gouaille française. Il aura tourné avec les plus grands. Par son talent, il rassemblait les générations", a réagi Xavier Bertrand, à l'instar de Valérie Pécresse qui a salué "la gouaille et la séduction à la française"

À gauche, Olivier Faure (PS) a évoqué les films de l'acteur, avec lequel il a "rêvé, ri, tremblé", et qui a su "donner chair à tant de personnages". "Jean-Paul Belmondo aura su nouer avec les Français une relation exceptionnelle, au point que chacun avait envie de l’avoir comme ami", a jugé l'ancien président François Hollande. Fabien Roussel (PCF) évoquait aussi "une légende qui nous quitte", et Alexis Corbière (LFI) citait son film préféré, Les Mariés de l'an II

Marine Le Pen a évoqué "une gueule et une gouaille inimitables", ajoutant que "nous perdons un peu de cette élégance française à l'ancienne qui manque beaucoup au cinéma"

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.