Jean-Pierre Raffarin : "Theresa May est allée trop fort, cela apparaît comme une agression contre la Russie"

DirectLCI
Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre, était l'invité de David Pujadas, ce mardi 13 mars 2018.

Ce mardi 13 mars 2018, l'ancien Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin est intervenu sur notre antenne. En 2017, il a monté sa fondation "Leaders for Peace", qui va réunir à Paris vingt-cinq leaders issus de vingt-cinq pays. En cause, l'ancien locataire de Matignon considère qu'il faut des lanceurs d'alerte à l'échelle internationale contre les risques de guerre qui nous menacent. Il s'inquiète en effet de la paix dans le monde. Pour lui, le risque de guerre n’a jamais été aussi élevé depuis 40 ans. "Quand on regarde le monde, on se dit qu'il y a des tensions extrêmement dangereuses... Et tout cela, c'est une course à l'armement... Le monde est dans une situation grave, il faut alerter l'opinion", a-t-il affirmé. Concernant la tension entre Londres et Moscou, l'ancien Premier ministre a souligné que "Theresa May est allée trop fort dans cette réaction, avant d'avoir les résultats de l'enquête, avant d'avoir des éléments très précis, pour pouvoir mettre en accusation fermement". Et d'ajouter, "une accusation qui n'est pas précise apparaît, vis-à-vis de l'opinion publique russe, comme une agression du monde occidental contre la Russie".

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

24h Pujadas, l'info en questions

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter