Joachim Son-Forget, député ex-LREM, devient apparenté UDI

Politique

RALLIEMENT - L'élu des Français de Suisse et du Liechtenstein, qui a quitté le parti présidentiel après un tweet sexiste visant la sénatrice Esther Benbassa, va rejoindre le groupe UDI en tant qu'apparenté, a indiqué le 14 janvier le parti de Jean-Christophe Lagarde.

Joachim Son-Forget se décale sur l’échiquier politique. Le représentant à l'Assemblée nationale des Français de Suisse et du Liechtenstein, connu désormais pour ses dérapages, doit officialiser son nouveau ralliement à l'UDI ce mardi 15 janvier. Joachim Son-Forget avait démissionné le 29 décembre du groupe parlementaire La République en marche, à la suite d'une polémique née de tweets sexistes contre la sénatrice EELV Esther Benbassa, qui lui avaient valu une lettre d'avertissement de son parti.

Lire aussi

Il avait par la suite signé de nombreux tweets assez éloignés de la réserve attendue d'un député. Depuis, il a décidé de lancer son parti politique, nommé "Je suis Français et Européen". Un parti grâce auquel il veut "défendre l’exemplarité des élites" mais aussi "la réduction du train de vie de l’Etat et la baisse des dépenses publiques".

Le député d'origine sud-coréenne, qui vit en Suisse et estime défendre "plutôt des idées de droite", s'est depuis également prononcé en faveur du référendum d'initiative citoyenne, réclamé par de nombreux Gilets jaunes, et de la baisse des dépenses publiques et des impôts. Selon des sources concordantes, Joachim Son-Forget pourra continuer la construction de son parti en tant qu'apparenté UDI à l'Assemblée.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter