Deuil national pour VGE : Jean-Pierre Raffarin "heureux de voir qu'il y aura un hommage au Musée d'Orsay"

Deuil national pour VGE : Jean-Pierre Raffarin "heureux de voir qu'il y aura un hommage au Musée d'Orsay"

HOMMAGE - Invité politique de LCI mercredi 9 décembre 2020, Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre, est revenu sur la Journée de deuil national en France pour saluer la mémoire de Valéry Giscard d’Estaing.

Livre d’or au Musée d’Orsay, drapeaux des bâtiments officiels en berne : la France salue sobrement, mercredi 9 décembre, la mémoire de l’ancien président Valéry Giscard d’Estaing, mort il y a tout juste une semaine, à l’occasion d’une journée de deuil national. Une minute de silence sera organisée à 12 heures dans plusieurs institutions. 

L'ancien ministre Jean-Pierre Raffarin, invité politique ce mercredi 9 décembre 2020, se réjouit d'un hommage ce mercredi après-midi au Musée d'Orsay : "Le fait que le président de la République se soit engagé pour rendre hommage à Valéry Giscard d’Estaing est très important pour notre Histoire, pour notre République" assure-t-il sur LCI.  

Toute l'info sur

L'interview Politique

"J'espère que le président de la République acceptera ce qui est pour moi un voeu secret de Valéry Giscard d'Estaing", poursuit-il. A savoir, "que le Musée d'Orsay s'appelle Valéry Giscard d'Estaing-Musée d'Orsay" : "C'est, je crois, quelque chose auquel le président tenait secrètement, très profondément. Je le sais. J'espère que le président va entendre ce message posthume mais fort."

Lire aussi

Giscard et Macron partagent "des aptitudes personnelles à la vision politique" selon Raffarin

Valéry Giscard d’Estaing n’avait pas souhaité d’hommage national, contrairement à celui qui avait été organisé pour l’ancien président Jacques Chirac, en septembre 2019. Ancien giscardien et "toujours giscardien" précise-t-il, Jean-Pierre Raffarin respecte le souhait de l'ancien président de ne pas faire d'hommage : "Je crois qu'il était très meurtri personnellement par le départ de sa fille Jacinte Giscard d'Estaing et le fait de la retrouver était très important pour lui", commente-t-il. "Il a voulu donner un caractère personnel et ce doit être respecté."   

Emmanuel Macron, qui avait décrété une journée de deuil national en l’honneur de cette "figure centrale de l’histoire de notre République", saluée par tous comme un modernisateur et un européen convaincu, recevra sa famille à l’Elysée dans l’après-midi. Peut-on voir un lien entre l'actuel chef de l'Etat et l'ancien président de la République ? Ce sont "deux personnalités d'exception" commente Jean-Pierre Raffarin, ayant en commun "des aptitudes personnelles à la vision politique, à la construction de projet" : "Il y a naturellement des similitudes mais les circonstances sont tellement différentes", note-t-il. "Le choc pétrolier a été extraordinairement puissant contre Giscard, le choc pandémique contre Macron mais je pense que Macron peut sortir de cette crise, il en a l'aptitude." 

Sur ce sujet, Jean-Pierre Raffarin considère que "tout se jouera sur la sortie de crise" : "Je crois vraiment que la Covid sera l'enjeu de la prochaine présidentielle", dit-il. "Rien n'est gagné mais rien n'est perdu."

Ecoutez le podcast sur votre plateforme d'écoute préférée

- Sur APPLE PODCAST

- Sur DEEZER

- Sur SPOTIFY

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Reconfinement : Emmanuel Macron temporise, les scénarios des prochains jours

VIDÉO - Moins cher qu'un Ehpad : ces Français passent leur retraite dans un 4 étoiles en Tunisie

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil des 3000 malades en réanimation à nouveau franchi ce lundi

Maintien des écoles ouvertes, vacances scolaires... Les réponses de Jean-Michel Blanquer sur LCI

Écoles ouvertes, vacances : Jean-Michel Blanquer défend le statu quo

Lire et commenter