Harcèlement à l'école : sur Snapchat, Macron appelle les jeunes à "rompre la solitude"

Politique

HARCÈLEMENT SCOLAIRE - Alors que se tient ce jeudi la journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école, Emmanuel Macron a voulu faire passer un message aux adolescents. Sur Snapchat, le président de la République a appelé les personnes témoins de ces agissements à se "dresser" contre ce fléau.

"A tous les élèves, je vous demande une minute de votre temps." Face caméra, Emmanuel Macron a voulu profiter de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école, qui a lieu ce jeudi 7 novembre, pour faire passer un message aux plus jeunes. C’est donc sur Snapchat qu’il a demandé aux personnes témoins de ces agissements à se "dresser" et "rompre la solitude". 

Lire aussi

Alors qu’une ONG a décidé de reprendre les codes des stories diffusées sur Facebook et Instagram pour interpeller les adolescents, c’est Snapchat qu’a préféré l’Elysée. Sur l’application plébiscitée par la jeunesse, le président de la République a d’abord invité les élèves à penser à "une personne" de leur établissement qui est "souvent seule" et "moquée". "Vous vous dites peut-être que ce n’est pas très grave, (…) vous vous dites, au fond, ce n’est que des blagues." 

Une minute pour se "mettre à la place" des victimes

Une vision qu'Emmanuel Macron a voulu déconstruire en demandant ensuite à chacun de prendre "une minute de silence et de réflexion" pour se "mettre à la place" de cet élève en question, imaginer son "humiliation" et "ses blessures ". Suite à quoi il a estimé que seules deux voies étaient possibles. La première est celle du silence, celle où l’on devient "complice" de "quelque-chose qui a un nom : cela s’appelle le harcèlement". 

La deuxième étant celle du "pas vers l’autre". "Vous allez vous asseoir à côté d’elle, vous lui tendez la main, vous lui parlez." Enfin, le locataire de l’Elysée a appelé ceux qui sont "très courageux" à discuter avec le groupe qui harcèle, qui ne fait que "tirer sa force" du "silence". "Et vous lui dites ce que vous en pensez profondément."

En vidéo

SEPT À HUIT - Un jeune homosexuel raconte le harcèlement qu'il a subi au lycée

Agissant dans la même lignée que la Première dame, qui a fait de cette thématique un combat depuis deux ans, Emmanuel Macron a diffusé ce message d’un peu plus de deux minutes uniquement sur Snapachat, avec comme espoir d’atteindre les plus jeunes. Eux sur qui il "compte" pour se "dresser", "rompre la solitude" et "sauver" leur camarade du harcèlement. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter