JT WE - Primaire de la gauche : Hamon, l'homme qui inquiète ses adversaires

PRESIDENTIELLE - Le troisième homme de la primaire de gauche a réussi à se démarquer grâce à une mesure-phare : le revenu minimum universel. Une proposition qui fait mouche auprès des militants et lui assure une nouvelle popularité. De quoi inquiéter ses rivaux.

Benoît Hamon va-t-il devenir "le Fillon de la primaire de la gauche"? A une semaine du premier tour, l'ancien ministre de François Hollande a réussi à troubler le duel annoncé entre Arnaud Montebourg et Manuel Valls. Et cela, grâce à une proposition, le revenu minimum universel, présentée comme le moyen de permettre aux plus démunis "de retrouver une autonomie sur leur vie". 


Ses concurrents ont beau hausser les épaules en dénonçant une mesure au coût démesuré, les militants se pressent à ses meetings... D’ailleurs, lui sent "monter quelque chose" . En homme pressé, convaincu de sa bonne étoile, Benoît Hamon accorde désormais ses interviews dans les halls d’aéroport, entre deux avions. A son compteur, déjà 7000 kilomètres parcourus et 9 meetings programmés en janvier avant le premier tour de la primaire. Un activisme que ses adversaires observent désormais avec une pointe d’inquiétude.   

En vidéo

VIDÉO - Le revenu universel, une proposition qui fait débat chez les candidats à la primaire

Ce reportage est issu du journal télévisé de 13h du dimanche15 janvier 2017 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT des reportages sur l’actualité politique, économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des  Français.


L’intégralité du JT de 13H est disponible en replay vidéo ci-dessous. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

LE WE 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter