"L'Emission politique" : Edouard Philippe VS Laurent Wauquiez, l'affrontement de deux droites irréconciliables

Politique
PETIT DUEL ENTRE "AMIS" - Ce jeudi soir sur le plateau de "L'Emission politique" (France 2), le Premier ministre Edouard Philippe débattra face à son ancien collègue républicain Laurent Wauquiez. S'ils affichent aujourd'hui ouvertement leurs divergences, ils n'ont jamais partagé les mêmes opinions ni même entretenu de relations amicales.

"Ils ne se connaissent pas bien… depuis longtemps". Cette phrase de Gilles Boyer, conseiller d’Edouard Philippe, résume bien le peu d’affinités qui existe et a toujours existé entre le Premier ministre et Laurent Wauquiez, le président de son ancien parti (même s’il n’en a pas été exclu formellement). En effet, même lorsqu’ils étaient tous les deux impliqués dans la vie des Républicains, Edouard Philippe et Laurent Wauquiez n’ont jamais vraiment eu d’atomes crochus. 

Pourtant, à leurs débuts en politique, les deux hommes partageaient beaucoup de similitudes : même parcours universitaire (Sciences-Po puis l’ENA), des débuts au Conseil d’Etat, et un engagement auprès de personnalités plutôt consensuelles du parti (Alain Juppé pour Edouard Philippe et le centriste Jacques Barrot pour Laurent Wauquiez). 


Mais l’actuel Premier ministre voit petit à petit Laurent Wauquiez glisser plus à droite sur l’échiquier politique. Aujourd’hui, ce duel apparaît alors comme celui de deux droites. Celle modérée d’Edouard Philippe et celle plus dure du président des Républicains, qui se veut le héraut d’une droite populaire dont le chef du gouvernement et ses amis seraient déconnectés. 

Des divergences politiques et personnelles

Ce jeudi soir, Laurent Wauquiez, de quatre ans le cadet, aura à cœur d’écorner l’image de droite du Premier ministre, et de rappeler qu’il a trahi sa famille politique en acceptant de rejoindre Emmanuel Macron. Le chef de l’exécutif devrait, lui, accentuer sur le discours nationaliste de Laurent Wauquiez, proche de celui de Marine Le Pen. 

En plus de ces divergences politiques, le débat pourrait faire ressortir les inimités qui existent entre les deux hommes. "Ils ne s'aiment pas. Ils ont une absence d'estime réciproque, et ce depuis toujours. Non seulement ils ne s'apprécient pas au plan humain, mais ils sont antithétiques au niveau des valeurs" explique au Monde un proche d'Edouard Philippe. Ça promet.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter