"Elle m'a abusé" : Jean-Luc Mélenchon s'en prend violemment à Léa Salamé, "juste une personne sans foi ni loi"

"Elle m'a abusé" : Jean-Luc Mélenchon s'en prend violemment à Léa Salamé, "juste une personne sans foi ni loi"

DirectLCI
RÈGLEMENT DE COMPTES - Dans un long billet publié lundi sur son blog, Jean-Luc Mélenchon est revenu sur son passage dans "L'Emission politique" jeudi 30 novembre dernier, un "traquenard organisé par France 2" selon lui.

"Ce que nous avons vu ce soir-là, ce n’est plus du journalisme, ce n’est plus une émission du service public, c’est juste un règlement de comptes." Dans un billet publié sur son blog ce lundi, Jean-Luc Mélenchon est longuement revenu sur son intervention dans "L'Emission politique" le 30 novembre dernier sur France 2. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est remonté. Il accuse notamment la chaîne de l'avoir "piégé".


Dès les premières lignes, il s'en prend à la journaliste Léa Salamé qu'il estime être "une personne sans foi ni loi". "Elle m’a abusé et sciemment endormi", écrit-il. "J’ai donc du affronter deux heures de pièges à deux balles, de mensonges et d’abus de pouvoir médiatique, au lieu de la belle soirée de réflexion politique à laquelle j’avais naïvement cru". Et de regretter : "Maudite soit ma manie de croire sur parole les gens qu'il croit être de bonne foi".

Une manœuvre politicienne sous déguisement journalistiqueJean-Luc Mélenchon

En vidéo

L'oeil de Namias : Jean-Luc Mélenchon dans "L'Emission politique"

Le patron de la France Insoumise n'est pas tendre non plus à l'endroit de la journaliste Nathalie Saint-Criq dont il estime "qu’elle ne comprend pas la moitié des sujets dont on discute et qu’elle gouverne avec cette hargne caractérielle qui est la signature des faibles". Et le journaliste François Lenglet n'est pas en reste. Jean-Luc Mélenchon l'accuse en effet d'avoir "sciemment menti" à deux reprises pendant l'émission. "Il est certainement le personnage le plus vintage de 'L’Émission politique'", abonde l'homme politique.


Pour Jean-Luc Mélenchon, cette émission n'était ni plus ni moins qu'une "manœuvre politicienne sous déguisement journalistique". "Tout y passa : fausses identités des invités, mensonges sciemment proférés par le pseudo-économiste de la chaîne, suivi d’un after à vomir, assure-t-il, toujours sur son blog. Tous les coups semblent permis contre moi".


Il annonce enfin vouloir un "recours contre l'abus de pouvoir médiatique", proposant la création d'un "tribunal professionnel qui puisse être saisi et qui ait le pouvoir de sanction symbolique contre les menteurs, les tricheurs, les enfumeurs". Il annonce ensuite qu'une pétition sera bientôt lancée en ce sens.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter