L'humeur de Bachelot : "Ce qui est navrant, c'est de voir une classe politique en déroute, plus prompte à instrumentaliser une tragédie qu'à se réunir dans la dignité d'un chagrin collectif"

L'HUMEUR DE BACHELOT - Depuis l'attentat dans l'Aude, la classe politique est divisée. Où est passée le principe d'union nationale ?

On était habitué à voir la classe politique faire preuve d'esprit d'unité en cas de drames. Cependant, après l'attentat dans l'Aude, c'est le contraire qui s'est produit et les réactions des politiques ont été diverses. On voit des divergences au sein d'un même parti politique, à l'image de Laurent Wauquiez qui a avancé des propositions qui n'ont pas fait l'unanimité. Le président LR a également agressé Emmanuel Macron dans son discours. Comment les autres politiques ont-ils réagi ?

Ce 27 mars 2018, Roselyne Bachelot, dans sa chronique "L'humeur de Bachelot", déplore le manque d'esprit d'unité des partis politiques. Cette chronique a été diffusée dans La République LCI du 27/03/2018 présentée par Julien Arnaud et Roselyne Bachelot sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 9h, Julien Arnaud sera aux commandes de ce grand talk d’opinion, avec à ses côtés Roselyne Bachelot pour trois heures de débat et de polémique.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La République LCI

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter